Consulter l'article sur : http://www.graphiline.com/article/11390

Le banquier du Kremlin s'offre France Soir

Enième sauvetage ou acharnement thérapeutique ?

Le  par  
Le banquier du Kremlin s'offre France Soir

A force de plans de sauvetage en cascade et à force de rendez-vous manqués, il est aujourd'hui difficile d'imaginer un avenir radieux pour le quotidien français France Soir.

Car après sa période italienne (Poligrafici Editoriale), égyptienne (Ramy Lakah) et immobilière (Brunois), force est de constater que France Soir ne séduit plus.

Elle est loin la période héroïque de Pierre Lazareff, du million d'exemplaires et du grand quotidien populaire qui fit et défit la quatrième République et accompagna la Général dans ses coups de gueule et dans sa retraite solitaire.

France Soir ne tire plus aujourd'hui qu'à 23000 exemplaires.

Une nouvelle fois au bord du gouffre, le quotidien vient de saisir une nouvelle bouée de sauvetage, russe cette fois-ci, en la personne de Sergueï Pougatchev, oligarque russe déjà propriétaire d'Hédiard.

Dans les faits, c'est son fils de 23 ans, Alexandre, qui prendra la direction des opérations, bénéficiant d'un passeport français.

Avec une interrogation : s'agit-il d'une énième relance sans réellement d'avenir ou France Soir va t-il vraiment redémarrer avec des moyens mis en oeuvre à la hauteur des ambitions affichées ?

L'avenir le dira...

 

francesoir_400
 

 

 

 

 

 

Réagir à cet article
Pseudo *
e-Mail *
Titre *
Votre commentaire *
Veuillez saisir les lettres visibles dans l'image : *
Recevoir toute l'actualité avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire et ne ratez plus aucune info

A lire aussi sur Graphiline.com

Publicité
Suivre l'actualité
des Arts Graphiques