Consulter l'article sur : http://www.graphiline.com/article/11553

Les comptes 2008 de Sequana plombés par 500 millions d'euros de charges exceptionnelles

Plan de cession d'actifs en cours.

Le  par  
Les comptes 2008 de Sequana plombés par 500 millions d'euros de charges exceptionnelles

Le chiffre d’affaires consolidé du groupe papetier Sequana (Antalis et ArjoWiggins) pour l’année 2008 s’élève à 4 951 millions d’euros, en recul de 4,0 % pro-forma (-0,5 % à taux de change constant).

Affecté par un environnement marqué par la hausse du coût des matières premières et de l’énergie et une baisse de la demande au second semestre, l’Excédent Brut d’Exploitation de gestion atteint 221 millions d’euros, en baisse de 4,7 % pro-forma par rapport à l’année précédente.

Le résultat opérationnel courant s’élève à 136 millions d’euros, à comparer à 158 millions d’euros en 2007 pro-forma. Le résultat net courant s’élève à 68 millions d’euros, en recul de 31 %, comparé à 99 millions d’euros pro-forma l’année passée. Compte-tenu des charges non-récurrentes sur l’exercice de 496 millions d’euros, le résultat net - part du groupe s’élève à -428 millions d’euros, soit une perte nette diluée de 8,70 euros par action.

Dès juin 2008, face à la dégradation des marchés, Sequana a décidé de réduire ses coûts et d’accélérer sa stratégie de recentrage sur la distribution spécialisée. 

L’autonomisation des branches d’activité d’Arjowiggins réalisée à ce jour a entraîné une réduction des frais de siège (35 millions d’euros par an dès 2009). 

Le recentrage de la production européenne de papiers autocopiants d’Arjowiggins sur la Belgique est en cours (fermeture de Dartford et de Bor). La capacité de production sera réduite de 30 % et les coûts de 20 millions d’euros en année pleine dès la fin de l’année 2009.

Des cessions d’actifs non stratégiques ont été réalisées pour près de 50 millions d’euros : l’activité industrielle Bernard Dumas et Antalis Produits Promotionnels.

En 2009, Sequana prévoit 3 cessions majeures : celle de la branche Sécurité (le processus est en phase finale), celle de la branche Autocopiants (un projet de cession est en cours de discussion avec l’un des managers belges visant à associer l’équipe de management et des partenaires financiers locaux) et enfin celle de l'activité de papiers Décor en Chine.

Potentiellement exposée à un risque environnemental qui pourrait lui coûter cher via Awa Ltd (litige Fox River), la société envisage d'externaliser ce risque.

Parallèlement à ces actions, Antalis a mis en œuvre sur 2008 les optimisations commerciales et logistiques liées à l’intégration de Map générant 14 millions d’euros de synergies et d’économies sur l’année, en ligne avec les plans initiaux, auxquels viennent s’ajouter 20 millions d’euros d’économies de coût complémentaires réalisés sur 2008.
 
Compte tenu de tous ces plans et de la conjoncture actuelle, des charges non-récurrentes de 496 millions d’euros ont été constatées sur l’exercice 2008. Elles incluent principalement des charges de restructurations de 116 millions d’euros (dont 35 millions d’euros pour l’activité Autocopiants), des charges de dépréciation d’actifs de 176 millions d’euros (dont 130 millions d’euros pour les seules activités Autocopiants et Décor Chine (en cours de cession) et  des charges de dépréciation du goodwill d’Arjowiggins dans les comptes de Sequana de 170 millions d’euros.

Perspectives 2009

La tendance observée en termes de volumes sur le dernier trimestre 2008 se confirme sur les premiers mois de l’année 2009. La baisse des volumes est particulièrement marquée au Royaume-Uni, en Espagne et dans les pays de l’Europe de l’Est. Par son ampleur, ce recul de la demande affecte la performance opérationnelle de Sequana.
 
L’impact positif dans les résultats de la baisse des coûts exogènes (matières premières, pâte, énergie) qui bénéficie à l’ensemble des segments d’Arjowiggins se révèle insuffisant pour compenser la baisse actuelle des volumes, à l’exception notable des branches Sécurité et Graphique dont les résultats s’améliorent significativement. En particulier, l’offre de produits éco-responsables à base de fibre recyclée ou certifiée FSC connaît un fort essor.

Dans ce contexte général, Sequana a décidé la mise en place de nouvelles initiatives en matière de développement commercial et de réduction des coûts.
 
Antalis
 
Effet plein attendu de la réalisation des synergies de l’intégration de Map restant à capturer sur 2009 (28 millions d’euros en année pleine), amélioration du mix produit grâce au rapprochement avec les activités Papiers de création d’Arjowiggins et Poursuite et renforcement des programmes de réductions de coûts de structure dans l’ensemble
des régions.
 
Arjowiggins
 
L’important plan de restructuration lancé au second semestre 2008 s’avère être une anticipation largement justifiée par l’environnement difficile de l’année 2009. Ce plan sera complété par des actions de réduction de capacité, pouvant atteindre 20 % sur certains segments comme celui des Papiers de création. Certaines de ces mesures imposeront des plans de réduction d’effectifs permanents qui seront discutés avec les partenaires sociaux. L’ajustement des capacités doit permettre au groupe de maintenir sa stratégie de politique de prix.
 
L’ensemble de ces nouveaux plans d’actions devrait générer des économies de l’ordre de 35 à  50 millions d’euros en année pleine.
 
Pascal Lebard, Directeur général de Sequana a commenté les priorités 2009 : « Dans une période difficile où la visibilité est faible, le groupe a réagi fort et vite et les plans d’économies annoncés, et pour certains déjà réalisés, s’élèvent à plus de 100 millions d’euros en année pleine. En 2009, l’objectif est de protéger les marges et de poursuivre le désendettement du groupe. »

Réagir à cet article
Pseudo *
e-Mail *
Titre *
Votre commentaire *
Veuillez saisir les lettres visibles dans l'image : *
Recevoir toute l'actualité avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire et ne ratez plus aucune info

A lire aussi sur Graphiline.com

Publicité
Suivre l'actualité
des Arts Graphiques