Graphiline.com - Toute l'actualité de l’imprimerie, de l’emballage, de la création graphique
Consulter l'article sur : http://www.graphiline.com/article/12104

Sigma DP2, le compact au grand... capteur !

Un concept qui a de l'avenir... mais qui se destine à une cible très restreinte d'utilisateurs

Le  par  
Sigma DP2, le compact au grand... capteur !

Chez Sigma, on poursuit dans la voie de l'innovation et de la différence.

Le DP1 avait montré le chemin. Celui, encore vierge de appareil compact à grand capteur, le second appareil idéal du photographe professionnel ou de l'amateur exigeant.

Un concept "génial" sur le papier mais qui nous avait laissé sur notre faim tant il manquait de polyvalence.

C'est justement pour pallier à ce manque de polyvalence que Sigma lance le DP2 qui se distingue notamment par un objectif équivalent à un 41mm f/2,8.

Question design, le constructeur n'a pas changé son fusil d'épaule et réutilisé, celui très réussi ma foi, du DP1 : ligne nette, un peu austère mais agréable, avec un grand écran arrière, lumineux mais désagéable au soleil.

C'est d'ailleurs par cet écran que s'opère le cadrage des photos : sur ce point, le DP2 est un véritable compact. L'ajout d'un viseur sur la griffe flash est possible mais la plaisanterie revient tout de même à 150 euros et... ne permet plus d'utiliser de flash, le DP2 n'en comportant pas en frontal (adieu fill in)... Ce viseur d'appoint ne couvre de plus que 80% de l'image enregistrée.

Véritable évolution par rapport au DP1, le DP2 est doté d'un objectif équivalent 41mm, vs le 28mm, ce qui permet de l'utiliser de façon nettement plus polyvalente. Qu'il soit à focale fixe ne m'a pas semblé être un inconvénient : zoomer avec ses pieds et réapprendre à cadrer à l'ancienne ne sont finalement que des procédés dont on s'est déshabitué avec la généralisation des zooms...

Le capteur Fovéon est très particulier : il comporte 2652x1768 photosites utiles, sur 3 couches, alors que les autres capteurs utilisent des systèmes avec matrice de Bayer. Si le système Fovéon (sans interpolation, ni aucun filtre de flou) est théoriquement moins performant qu'un système Bayer, cela ne nous a pas semblé le cas, ni pour le DP1, ni pour le DP2, le rendu colorimétrique étant excellent.

Au niveau de la qualité des photos d'ailleurs, rien à dire aux faibles sensibilité, la qualité de l'optique n'y étant pas étrangère également. A partir de 800 Iso, on constate un léger bruit : rien de grave cependant car si le niveau est un peu inférieur à celui d'un reflex, il n'a rien à voir en comparaison d'un compact... Quant à passer en 1600 ou 3200 Iso (en Raw sinon rien...), passez votre chemin !

A l'utilisation, le DP2 se révèle relativement similaire au G10 de Canon : pas compliqué mais pas très logique non plus, loin toutefois de la simplicité des compacts... Il faut un certain temps pour s'y habituer : touches non hiérarchisées, doubles fonctions non indiquées et navigation fantaisiste. Tout cela nous a semblé un peu touffu mais bon...

Au final, que penser du DP2 : il n'était pas simple pour Sigma de parvenir à faire la synthèse de technologies encore jamais regroupées sur un même appareil. Petitesse d'un boîtier compact, grand capteur Fovéon, facilité de navigation d'un compact. 

Au final, la synthèse est plutôt réussie, notamment en regard du DP1 grâce à un excellent capteur et une optique de grande qualité. La qualité des photos prises jusqu'au 800 Iso est excellente et se rapproche réellement de celle des reflex.

Question utilisation quotidienne, il faudra s'habituer à un format pas si compact que cela et à une ergonomie particulière, parfois déroutante, mais qui viendra avec le temps.

En bref, un appareil pour spécialistes, qui ne s'adresse pas réellement au particulier mais plus au professionnel, en complément d'un reflex.

sigmadp2_400

FICHE TECHNIQUE :
Capteur Fovéon 4,7-14 Mpix - Objectif f/2,8 24,2mm - Macro 12x17mm - Stabilisateur non - Ecran 6,4 cm et 230 000 pixels - ISO auto/50 à 800 et 1600 à 3200 - Carte mémoire SD - Connectique USB2, vidéo et audio out mono - format 60x114x56mm pour 295g - Prix 640 euros

NOTRE OPINION :
Les plus : qualité d'image et d'objectif - relative compacité
Les moins : qualité des images à partir de 800 Iso - ergonomie d'utilisation - absence de flash frontal

 

sigmadp2
 

 

 

 

 

Vos réactions

Oui, mais ...

Par blaiserascal le 29-08-2009
Je suis photograveur pour l'Edition d'Art et je "pratique" le DP1 ; j'ai analysé le rendu des fichiers générés et je puis vous assurer que la qualité est celle d'un bon reflex ... Certes, le champ de rendu utilisable ne fonctionne pas à 800 iso, mais dans des conditions "normales" vous disposez d'un RAW de 39 MO, pas très loin d'un scan ...
Pseudo *
e-Mail *
Titre *
Votre commentaire *
Veuillez saisir les lettres visibles dans l'image : *
Album photos
(Voir les 3 photos)
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire et ne ratez plus aucune info

Publicité
Suivre l'actualité
des Arts Graphiques