Consulter l'article sur : http://www.graphiline.com/article/12634

Les imprimeries parisiennes ouvrent leurs portes, du 25 Janvier au 4 Février

La filière graphique et imprimerie se met en avant auprès des professionnels et du grand public.

Le par  

La stratégie d’accompagnement de la Filière Graphique lancée en 2007 par la Direction Générale des Entreprises du Ministère de l’Economie, de L’Industrie et de l’Emploi se poursuivra tout au long de l’année 2010.

La première action concrète de ce début d’année est l’organisation de « journées portes ouvertes » réalisées en partenariat notamment avec les organisations professionnelles de la branche, le Ministère de l’Education Nationale, les lycées professionnels.  

Ces journées se dérouleront du 25 janvier au 04 février 2010 sur PARIS.

Pourquoi organiser des « journées portes ouvertes » dans les Imprimeries ?

Le secteur graphique est en pleine mutation. Les évolutions technologiques survenues depuis plus d’une quinzaine d’années ont bouleversé les industries graphiques. Nous assistons aujourd’hui à une réorganisation et à une automatisation complète de la chaîne graphique.

Compte tenu des ces bouleversements, une grande partie des emplois du secteur se transforme en intégrant une plus grande technicité. Le contenu des formations et les diplômes se modifient exigeant des jeunes d’acquérir une plus grande qualification (notamment dans les domaines de l’informatique et des techniques de vente).

Enfin, en raison de sa pyramide des âges (la branche prévoit le départ à la retraite d’un quart de ses effectifs d’ici 2015), les perspectives de recrutement sont réelles. Actuellement, les entreprises recherchent surtout des conducteurs de machines d’impression offset, des conducteurs de machines de façonnage mais aussi des agents technico-commerciaux. Or, le secteur est aujourd’hui confronté à un réel problème d’attractivité des métiers du monde graphique probablement en raison notamment d’un manque de communication.

L’objectif de ces « journées » est donc de promouvoir les nouveaux métiers du monde graphique souvent méconnus et de faire découvrir aux jeunes l’imprimerie d’aujourd’hui sans aucune ressemblance avec celle de Gutenberg.

Les publics visés sont notamment les jeunes des classes de 3è préparant leur orientation professionnelle. 

Le contenu des JPO : lors de ces « journées », les jeunes pourront rencontrer les dirigeants et les salariés des entreprises. Une visite des infrastructures leur permettra d’apprécier les nouvelles technologies et d’appréhender tous les métiers de la chaîne graphique (de la Programmation assistée par ordinateur au façonnage) tout en se rendant compte des conditions de travail du personnel.

D’autres animations pourront être proposées, telles que des conférences, des entretiens individuels, la projection de films, la démonstration de fonctionnement des machines, etc.

A noter : les innovations techniques récentes ou à venir vont dans le sens de la performance et du moindre impact écologique du secteur. Les enjeux de ces prochaines décennies sont importants pour l’ensemble de la profession et les besoins en personnel qualifié s’expriment réellement.

 

Recevoir toute l'actualité avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire
et ne ratez plus aucune info

Réagir à cet article

Pseudo *
e-Mail *
Titre *
Contenu *
Veuillez saisir les lettres visibles dans l'image : *

Formation & EmploiDossier de 462 articles

A lire aussi sur Graphiline

Publicité