Consulter l'article sur : http://www.graphiline.com/article/13591

Un GOTA N°7, spécial Emballage

Le GOTA vire à la flexo et à l'hélio !

Le par  

Le GOTA (Groupe Offset des Techniques Avancées), fondé en 2001 réunit des spécialistes de l’offset qui mettent en commun leurs compétences pour apporter des conseils et des solutions concrètes aux attentes et aux besoins des professionnels des industries graphiques et de l'imprimerie.

Il annonce en exclusivité et en avant première, sa toute dernière étude consacrée à l’emballage qui sortira en janvier 2011.

GOTA 7 : L’emballage : protéger, informer, communiquer
Cette étude présente la chaîne de l’emballage mise à disposition des imprimeurs pour satisfaire les donneurs d’ordre, les pouvoirs publics et les consommateurs de sa création, sa réalisation jusqu’à la valorisation du déchet en fin de vie.

La technologie de réalisation de l’emballage est spécifique et nécessite une technicité bien définie et maitrisée dans sa structure de production. Le lien entre édition, publicité et impression d’emballage est très forte et il est souhaitable de rapprocher ces marchés qui ont un impact économique très important sur le paysage industriel.  

En préambule, le dossier présente un rappel de ce qu’est un emballage, de son marché ainsi que de ses principaux rôles y sont décrits.

Les différentes étapes de fabrication de l’emballage ainsi que les diverses matières premières utilisées permettent de  rendre compte de l’importance de la maîtrise des flux de production ainsi que de leurs compatibilités qualitative et quantitative.

L’aide de la normalisation introduit des méthodes de travail homogènes entre les divers prestataires des arts graphiques et permet de proposer un ratio prestation/prix convenablement défini.

A chaque étape, des témoignages de spécialistes concrétisent les propos.  

Bien que le GOTA soit traditionnellement orienté vers l'offset, la flexographie, l’héliogravure y sont largement développées.

Ensemble, ces technologies représentent la production de 80% des emballages.

En outre, le couplage de ces procédés permet de proposer une palette de réalisations novatrices pour une gamme de produits. Le numérique y est aussi décrit comme procédé émergent, en amont de l’impression et en complément aux procédés actuels (personnalisation, repiquage de dernier moment, sécurité et anti- contrefaçon,…). « Regardons les procédés  d’impression comme complémentaire » afin de permettre de faire évoluer l’emballage vers de nouvelles fonctionnalités pour qu’il ne devienne pas aussi rapidement un déchet et vers une composition tournée vers le développement durable.

Cette étude réunit la participation des membres du GOTA (Heidelberg, KODAK, Pagora,  Storaenso, SUN CHEMICAL, UNIC), mais aussi des spécialistes tel que : ATF flexo, Pro Hélio, AMG France, IST, bleuprocess.

 

gota-n-7-emballage
 
Recevoir toute l'actualité avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire
et ne ratez plus aucune info

Réagir à cet article

Pseudo *
e-Mail *
Titre *
Contenu *
Veuillez saisir les lettres visibles dans l'image : *
Album photos

A lire aussi sur Graphiline.com

Publicité