Consulter l'article sur : http://www.graphiline.com/article/13741

Thèse de doctorat sur les nouveaux procédés d'impression pour le domaine électronique

Une thèse soutenue par Aurore Denneulin, étudiante en spécialité Matériaux, Mécanique, Génie Civil, Électrochimie, à Grenoble INP-Pagora.

Le  par  
Thèse de doctorat sur les nouveaux procédés d'impression pour le domaine électronique

Le 26 octobre 2010, Aurore Denneulin a soutenu une thèse de doctorat de Grenoble INP, spécialité Matériaux, Mécanique, Génie Civil, Électrochimie, à Grenoble INP-Pagora, École internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux.

Cette thèse a été préparée dans le laboratoire LGP2 sous la direction d’Anne Blayo, ingénieur de recherche et de Julien Bras, maître de conférences.

Aurore Denneulin a présenté les résultats de ses travaux de recherche sur les «Nouveaux procédés d'impression pour le domaine électronique» réalisés dans le cadre d’une collaboration CIFRE avec la société Polypore.

Cette thèse a été consacrée à l’étude de trois paramètres : le support, l’encre et le procédé jet d’encre.

En premier lieu, l’influence de la surface de différents papiers commerciaux a été démontrée et un brevet a été proposé afin de permettre l’impression d’encre conductrice sur tout type de support grâce à un pré-traitement. En ce qui concerne l’encre, les nanotubes de carbone et les nouveaux systèmes de frittage apparaissent comme des solutions prometteuses pour augmenter la conductivité des pistes d’encre imprimées. Enfin, concernant le procédé jet d’encre, l’influence de la vitesse, de la pénétration et du séchage de l’encre a été étudiée et de nouvelles techniques de caractérisation ont permis une meilleure compréhension de la distribution et de l’orientation des nanotubes de carbone.

Ces travaux de recherche ont fait l’objet d’un brevet, de plusieurs publications et participations à des conférences : un bilan exceptionnel souligné par le jury, aboutissant à des résultats remarquables quant aux développement de matériaux et de fluides pour l’électronique imprimée par jet d’encre.

Cette aventure se poursuit avec la création d’une Jeune Entreprise Innovante appelée Poly-ink dans le cadre de l’incubateur Grenoble Alpes Incubation (GRAIN) et en collaboration avec le laboratoire.

Réagir à cet article
Pseudo *
e-Mail *
Titre *
Votre commentaire *
Veuillez saisir les lettres visibles dans l'image : *
Recevoir toute l'actualité avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire et ne ratez plus aucune info

A lire aussi sur Graphiline.com

Publicité
Suivre l'actualité
des Arts Graphiques