Consulter l'article sur : http://www.graphiline.com/article/13757

De l’usage du ColorMunki au sein de la Nikon School

Témoignage d'un utilisateur.

Le par  

A proximité directe de la Place des Vosges, des musées Picasso et Carnavalet, la Nikon School est bien plus qu’une très belle vitrine des compétences et du prestige de sa société mère.

Comme son nom l’indique, sa raison d’être tient dans la formation d’un public considérable, accueillant chaque année autour de 1700 élèves de tous niveaux, qui assistent à l’une des 210 journées de formation.

La Nikon School est ainsi la première école de photo de France en nombre de personnes formées. Roland Serbielle, coordinateur formation de la Nikon School, et Vincent Lambert, l’un des 10 formateurs de la Nikon School, et photographe indépendant, utilisent le ColorMunki Photo d’X-Rite à la fois comme outil de calibration, de démonstration et de réglage.

Voici leur témoignage croisé de leur usage quasiment au quotidien du « couteau suisse » de la gestion de la couleur :

« Pour donner un tableau simple de notre utilisation du ColorMunki, je dirai qu’elle s’applique à trois usages, » commence Roland Serbielle.

« - Avant chaque formation logicielle, nous effectuons la calibration de notre parc d’écrans et de notre projecteur. Nous faisons des démonstrations et des prises en main de ce matériel dans nos formations dédiées plus particulièrement à la gestion de la couleur. Dans le cadre de nos benchmarks, salons professionnels et procédures SAV, il est essentiel d’avoir toujours nos écrans de contrôle et nos imprimantes bien réglés et le ColorMunki nous aide pour cela. »

« Pour la petite histoire, nous disposons d’un ColorMunki depuis son lancement. Auparavant, pour la calibration de l’écran, nous utilisions un 1iDisplay 2, toujours de la société X-Rite. Nous sommes partenaires de X-Rite, notamment dans le groupe Creative Alliance, et comme nous sommes en confiance, il est logique d’utiliser leur matériel. Pour être honnête, je ne fais pas de veille particulière sur ce type de matériel, mais ma modeste expérience me confirme que tant du côté du matériel que des solutions logicielles, les produits X-Rite répondent très correctement à nos besoins. »
 
« J’associe le ColorMunki à un i1Display 2 et à la sonde Pulse Color Elite dans mes formations centrées sur la gestion de la couleur, indique Vincent Lambert. Le ColorMunki est surtout utilisé pour l’étalonnage d’imprimante, son système à double impression de patchs de contrôle (une première feuille test pour déterminer le spectre colorimétrique, une seconde feuille personnalisée pour affiner sur les teintes qui demandent un réglage renforcé). Le logiciel du ColorMunki est un formidable outil pour démystifier la complexité supposée de la gestion de la couleur. Grâce à son ergonomie qui permet une navigation très facile et simple, les élèves sont rapidement en confiance face aux problématiques de calibration ou d’étalonnage. Et pour tout dire, certains de nos élèves investissent ensuite dans un ColorMunki et à ce jour je n’ai jamais entendu de regret sur cet investissement. »

usage-du-ColorMunki-au-sein-de-la-Nikon-School
« Si je devais émettre des critiques, » surenchérit Vincent Lambert, « j’émettrai un petit bémol observé de-ci de-là, c’est de devoir imprimer deux feuilles pour l’étalonnage de l’imprimante. Cela demande Avec ses bureaux situés idéalement sur le boulevard Beaumarchais, à quelques encablures de la du temps et, pour certains, cela représente un peu de gaspillage, surtout quand il s’agit de feuilles de grande qualité. A cause du temps de séchage de chaque feuille, dix minutes en moyenne, cela fait que l’étalonnage peut durer entre 30 et 45 minutes, ce qui peut sembler beaucoup. En outre, sur papier brillant, il me semble que le Pulse est plus précis pour dresser des profils d’imprimante, mais objectivement, dans la mesure où nous sommes en espace de formation et non de production, les différences sont marginales. En revanche, pour les aspects positifs, je dois dire que l’ergonomie, la polyvalence, le rapport qualité/prix sont des atouts considérables à la fois pour des petits parcs de postes comme le nôtre ou pour des particuliers cherchant une solution tout-en-un de qualité et facile d’accès. Egalement, la mise à jour du logiciel du ColorMunki a réellement apporté des plus en termes de confort, de lisibilité et de commandes disponibles. »

« A l’avenir, » conclut Vincent, « je serai ravi que le ColorMunki intègre une capacité de mémorisation des patchs, comme dans la sonde Pulse, et que l’appareil soit encore plus autonome, communiquant par exemple par Wifi avec un poste à distance. Pour terminer, j’utilise personnellement le ColorMunki pour vérifier à la volée, en captation de couleur, le rendu des zones neutres dans mes impressions, cela pour m’assurer que les profils sont bons, notamment sur les photos en noir et blanc. C’est très pratique et rapide, sauf quand bien entendu les résultats nécessitent la création d’un nouveau profil. »

Recevoir toute l'actualité avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire
et ne ratez plus aucune info

Réagir à cet article

Pseudo *
e-Mail *
Titre *
Contenu *
Veuillez saisir les lettres visibles dans l'image : *

PhotographieDossier de 691 articles

A lire aussi sur Graphiline

Publicité