Consulter l'article sur : http://www.graphiline.com/article/13886

La grenouille qui se voulait faire aussi grosse que le boeuf a quitté... l'imprimerie

Le fonds d'investissement Arques AG vient de se débarrasser de la dernière participation qu'il détenait dans une imprimerie.

Le  par  
La grenouille qui se voulait faire aussi grosse que le boeuf a quitté... l'imprimerie

En 2006, l'information n'avait pas manqué d'étonner le secteur européen de l'imprimerie : le fonds d'investissement allemand Arques AG ambitionnait de réaliser un chiffre d'affaires de près de 500 millions d'euros dans le secteur de l'imprimerie au travers de sa filiale, créée à dessein, Arquana et de devenir tout simplement l'un des leaders de la branche...

Quelques mois auparavant, le groupe allemand avait fait une incursion remarquée en France en rachetant l'usine de Bondoufle de l'Imprimerie Nationale. Puis les rachats d'imprimeries s'étaient précipités en Europe, Colordruck Pforzhein, Weber, Johler Druck, Nord Offset Druck, Sochor Group...

Las, à y regarder de plus près, ces structures étaient bien malades et le groupe Arquana dut bien vite déchanter : dès 2007, peinant à trouver des fonds, la société commençait à céder les murs de ses imprimeries avant de changer d'actionnaire et de tomber en cessation de paiement début 2008, cessation qui entraîna la cession ou la fermeture de la majorité de ces imprimeries, à l'exception notamment de Johler Druck et de Nord Offset.

Une cessation d'activité qui ne concerna bien évidemment pas sa société mère, Arques AG, qui détenait en direct une imprimerie d'étiquettes allemande Wanfried Druck. Une imprimerie qu'elle vient tout juste de céder pour un montant symbolique, à son équipe de direction.

Avec cette cession, Arques AG tire donc un trait définitif sur son aventure graphique. Le fonds d 'investissement précisant qu'il concentrera désormais son action dans le domaine des télécommunications.

Une aventure industrielle qui fait imanquablement penser à une fable de Jean de la Fontaine :

LA GRENOUILLE QUI SE VEUT FAIRE
AUSSI GROSSE QUE LE BŒUF

Une Grenouille vit un Bœuf
Qui lui sembla de belle taille.
Elle qui n'était pas grosse en tout comme un œuf,
Envieuse s'étend, et s'enfle, et se travaille
Pour égaler l'animal en grosseur,
Disant : Regardez bien, ma sœur ;
Est-ce assez ? dites-moi ; n'y suis-je point encore ?
Nenni. M'y voici donc ? Point du tout. M'y voilà ?
Vous n'en approchez point. La chétive Pécore
S'enfla si bien qu'elle creva.
Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :
Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs,
Tout petit prince a des ambassadeurs,
Tout marquis veut avoir des pages.

Réagir à cet article
Pseudo *
e-Mail *
Titre *
Votre commentaire *
Veuillez saisir les lettres visibles dans l'image : *
Recevoir toute l'actualité avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire et ne ratez plus aucune info

Vie des entreprises
(Dossier de 8976 articles)

A lire aussi sur Graphiline.com

Publicité
Suivre l'actualité
des Arts Graphiques