Consulter l'article sur : http://www.graphiline.com/article/14016

Dernière minute : le second imprimeur français en redressement judiciaire

Coup de tonnerre dans le secteur de l'imprimerie en France.

Le  par  
Dernière minute : le second imprimeur français en redressement judiciaire

La nouvelle qui vient de nous arriver devrait faire l'effet d'une bombe dans le secteur de l'imprimerie en France.

Le tribunal de commerce de Meaux vient en effet de décider le placement en redressement judiciaire du groupe d'imprimerie CirclePrinters, le numéro deux du secteur, à l'exception de la société de routage BHR.

Cette décision intervient après que le conseil d'administration de la holding européenne du groupe ait décidé de suspendre le soutien financier à sa filiale française, jusqu'à ce qu'elle ait finalisé une totale réorganisation de ses services.

Depuis 2008, le groupe CircelPrinters a investi 189 millions d'euros dans sa filiale française, par l'abandon de créances en capital et 15 millions d'euros en cash.

Malgré tous les efforts entrepris, les activités françaises seraient depuis plusieurs années en situation de trésorerie négative nécessitant une profonde réorganisation des sociétés concernées. Selon le groupe, cette situation ne concernerait pas ses autres activités européennes, notamment ses filiales situées en Autriche, en Finlande, en Belgique, en Espagne et en Suède qui seraient "financièrement saines" et auraient connu "une nette amélioration de leurs résultats depuis deux ans".

quebecorworldfrance1_400_06_400

Selon M. José Camacho, CEO de CirclePrinters Europe, « le groupe a effectué d’énormes efforts de restructuration au cours de ces dernières années en France et a engagé beaucoup de moyens financiers sans parvenir à redresser la situation. Malgré le leadership de l'équipe de direction franc?aise dirigée par Jacques Le Morvan, la situation n’a pu être redressée à temps car les racines du problème sont profondes; une restructuration complète doit être entreprise afin de garantir la viabilité à long terme de CirclePrinters France. Dans tous les autres pays notre groupe et toutes nos filiales européennes (hors France) ont géré avec succès la crise financière mondiale; elles sont passées d’une position défensive de restructuration à une stratégie de croissance par consolidation. La situation actuelle de la filiale française ne permet pas de déployer une telle stratégie. »

Dans les prochains jours, Jacques Le Morvan, président de CirclePrinters France, entamera des discussions avec toutes les parties prenantes afin de proposer un plan de continuation viable et pérenne. "Nous sommes convaincus que nos employés partagent avec nous l’objectif de continuer à servir nos clients; nous avons l'intention de gérer cette situation dans un de?lai compatible avec la procédure judiciaire et de reprendre des conditions normales d’activité le plus rapidement possible" nous a précisé Jacques Le Morvan. "Depuis des années nos sociétés fonctionnent sur une base de coûts trop élevée et une organisation du travail peu flexible; de ce fait elles n’ont pu s'adapter assez rapidement à la détérioration des conditions de marché".

Créée en juin 2008 à la suite de l’acquisition de Quebecor World Europe, CirclePrinters est un groupe paneuropéen dans lequel les directions pays ont chacune une complète indépendance opérationnelle et financière. Au cours des deux dernières années toutes les sociétés du groupe ont pris les orientations stratégiques indispensables pour ressortir plus fortes de la crise financière qui a traversé l’Europe.

"Nous avons pris les mesures nécessaires", explique M. José Camacho, "et nous devons prolonger nos efforts pour assurer notre croissance. Nous soutiendrons Jacques et son équipe afin de sortir le plus rapidement possible de la procédure en cours et repositionner les opérations françaises dans une dynamique de croissance pérenne. Si les plans de réorganisation préparés par l’équipe de direction sont approuvés par toutes les parties concernées, je ne peux qu’envisager une perspective solide pour CirclePrinters France".

A noter que le groupe CirclePrinters emploie 3000 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de 500 millions d'euros en Europe.

Plus d'infos sur la société Quebecor World France
Vos réactions

mais ou vas t'on?

Par titou le 01-03-2011
bien joué circle printers maintenant vous allez pouvoir licencié à tour de bras sans etre inquiété par qui que ce soit et meme pourquoi pas utilisé un médiateur agissant à votre place pour ne pas vous salir les mains.

evolution négative

Par jocko le 27-02-2011
en 1958 nos patrons de l'époque étaient tous capables de tenir un poste dans leurs imprimerie on a remplacé ces hommes par des purs produit de la finance et des grandes écoles qui ignorent tout de notre beau métier, quand je pense aux apprentis formés par nous j'ai honte.

pourquoi l'effet d'une bombe?

Par un témoin le 26-02-2011
C'était prévisible depuis bien longtemps, où envers et contre tout, l'imprimerie française fond comme beurre au soleil, ou le sel dans l'eau!

La prochaine "bombe" sera sans doute Maury. Quid de réunions au SICOGIF et de l' excellent Philippe Queinec qui a avec tant de conviction tenté de convaincre (sans succès) les imprimeurs à réviser leur concept.

Mais aussi, quand de longue date la suffisance des uns comme les prétentions des autres ont engagé une récession infernale, des puissances extérieures ont eu l'appétit aiguisé. Nous n'avons même pas été vendus, on a été donné!

L'envie d'y croire s'accompagne aussi de bonne volonté...

Par PM le 25-02-2011
L'optimisme de nos dirigeants,et leurs volontés à mettre un terme à la décadence de nos ateliers français , m'autorise à espérer un redressement rapide de nos entreprises , dans notre secteur d'activité des arts graphique,ou perpétuellement il faudrat savoir s'adapter,face à une concurrence et un marché difficille,nous vous attribuons tous et toutes salarié (és) de Circle Printer,notre confiance et espérons servir nos clients encore longtemps,d'ailleurs un grand merci à l'ensemble de nos clients,qui,en cette période difficille nous reste fidéles et nous attribut toujours leurs confiance,nous ne les décevront pas.Un salarié Graphic Brochage Groupe Circle Printers.

depuis le temps

Par danloss le 25-02-2011
des années d'incohérence , d'argent évaporé dans les poches de soi-disant directeurs ou délégués !! 15 ans a etre géré par des abrutis voilà ou ça mène .
bon courage

previsible

Par tikio le 22-02-2011
trop marrant et en plus il voulait racheter brodard graphique!!! le prochain sur la liste c'est le groupe maury??
Pseudo *
e-Mail *
Titre *
Votre commentaire *
Veuillez saisir les lettres visibles dans l'image : *
Recevoir toute l'actualité avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire et ne ratez plus aucune info

Album photos
(Voir les 11 photos)

Quebecor World France dans le classement de l'imprimerie

Vie des entreprises
(Dossier de 8965 articles)

A lire aussi sur Graphiline.com

Publicité
Suivre l'actualité
des Arts Graphiques