Graphiline.com - Toute l'actualité de l’imprimerie, de l’emballage, de la création graphique
Consulter l'article sur : http://www.graphiline.com/article/14607

Premier semestre positif pour le secteur de l'emballage papier-carton en France

Le Cofepac (Comité Français de l'Emballage Papier-Carton) a publié les résultats de sa dernière étude semestrielle.

Le  par  
Premier semestre positif pour le secteur de l'emballage papier-carton en France

L'accélération de l'économie mondiale s’est poursuivie durant les premiers mois de 2011 conduisant à une révision à la hausse des prévisions de la croissance mondiale à environ 4,5%. Cependant, cette reprise économique est restée inégale : très vigoureuse dans la plus grande partie des pays émergents (notamment en Chine où la production industrielle continue de croître sur un rythme supérieur à 10%), d'un bon niveau dans les principaux pays avancés, mais avec de très fortes disparités et des interrogations sur la durabilité dans certains pays, États Unis notamment.

La zone euro, quant à elle, a affiché au 1er trimestre 2011 une relative bonne santé (+0,6% t/t), en nette accélération par rapport  au dernier trimestre 2010 (+0,3%). L’Allemagne a joué un rôle de locomotive (+1,5% t/t) et partage avec la France (+0,9% t/t) la surprise d’une croissance bien plus soutenue qu’anticipée. Ce n’est pas le cas de l’Italie où les résultats du 1er trimestre confirment la stagnation du PIB (+0,1% t/t) ni de l’Espagne qui affiche un modeste +0,3% (t/t).

En France, l’activité a progressé, soutenue par une hausse de la production manufacturière (+5,3% t/t), des investissements et de la  croissance de la consommation des ménages un peu meilleure qu'attendue au premier trimestre (+0,3% t/t après +0,3% fin 2010). Toutefois, le second trimestre semble avoir marqué une stabilisation du fait d'une production industrielle en pallier, d'un commerce extérieur défavorable – du fait d'une glissade du dollar face à l'Euro depuis janvier – et, surtout, d'un affaiblissement de la consommation domestique.

Sur fond d’environnement mondial volatile au plan politique, les prix de l'énergie ont nettement cru depuis le début d'année et restent sous pression, essentiellement du fait d'un problème d’offre. Les autres matières de base ont vu elles aussi leurs prix orientés à la hausse et notamment celles de l'industrie papetière sur cette première moitié d'année.

Ainsi le prix de la pâte NBSK en euros (indice Foex) plafonne à des niveaux élevés, tandis que l’indice de prix des papiers et cartons récupérés (source relevé de prix Revipap) a connu une forte hausse pour atteindre un pic en mai.

Au niveau de la production française de papiers & cartons d'emballage, les industriels  n'ont pas pu tirer bénéfice de ce climat positif du fait de la fermeture définitive d'un site mais aussi d'incidents sérieux et la reconstruction de machines qui ont limité leur production ; laquelle devrait décroître de près de 1% au global sur six mois, avec une stabilité des exportations (+0,5%). Cependant, des différences sensibles sont relevées selon les sortes de papiers et cartons.

En revanche, s'agissant de la transformation et la fabrication d’emballages papier-carton, l'activité a été parfaitement corrélée aux évolutions économiques positives de la période : forte sur le premier trimestre, un peu plus modérée sur le second. Sur six mois, la demande française d'emballages papier-carton devrait osciller entre +4% pour le carton ondulé et le cartonnage pliant et +7% pour le secteur des sacs et autres emballages souples.

Le tout dans un contexte haussier persistant du coût des intrants, menaçant l'équilibre économique de l'ensemble des acteurs de la filière.

DES PERSPECTIVES FAVORABLES POUR LA SECONDE PARTIE DE 2011

Les récentes prévisions économiques indiquent que l'activité économique devrait rester, d'ici la fin 2011, sur une tendance positive, même si elle pourrait connaître une relative stabilisation dans certains pays. Les économies restent toutefois exposées à des risques financiers et géopolitiques à l'exemple des tensions sur les marchés de l'énergie nées des troubles au Moyen Orient. En Europe, après un second trimestre plus "mou", les pays du Nord et la France devraient continuer de s'inscrire dans une tendance favorable, à l'inverse des pays du sud ou des iles britanniques soumis à de fortes tensions économiques et sociales.

Dans ce contexte macro-économique plutôt favorable, l'industrie française des matériaux d’emballage papier-carton et de la transformation et fabrication d'emballages, devrait voir son volume d'activité rester sur un trend positif dans les prochains mois.

Concernant le prix des matières de base et d’autres intrants (pâte, PCR, énergie, transports, produits chimiques), il est probable que ceux ci restent sous tension dans les prochains mois, sans exclure d'éventuels ajustements. D'ici la fin d'année, la vigilance reste de mise en matière de coûts et de prix.

Réagir à cet article

Pseudo *
e-Mail *
Titre *
Votre commentaire *
Veuillez saisir les lettres visibles dans l'image : *
Album photos
(Voir les 10 photos)
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire et ne ratez plus aucune info

Publicité
Suivre l'actualité
des Arts Graphiques