Consulter l'article sur : http://www.graphiline.com/article/14664

EskoArtwork publie Automation Engine 10.1

Automatisation accrue, productivité améliorée et traitement accéléré des fichiers au cœur de la préproduction des emballages et des imprimés.

Le par  

EskoArtwork annonce la sortie d’Automation Engine 10.1, la toute dernière version de son logiciel de flux prépresse, référence mondiale du marché.

Les transformateurs d’emballages et d’étiquettes, tout comme les imprimeurs commerciaux, sont aujourd’hui massivement engagés dans la rationalisation de leurs flux internes, l’intégration de leurs systèmes de gestion, la consolidation de leurs données et la diversification de leurs services à valeur ajoutée.

Automation Engine 10.1 est la passerelle vers une automatisation plus puissante et des gains de productivité considérables, contribuant à accélérer le traitement des fichiers de préproduction.
 
Elle va encore plus loin en termes d’intégration, d’automatisation et de centralisation de la gestion des travaux, en introduisant des fonctionnalités uniquement disponibles jusqu’ici sur la plate-forme Nexus.

esko_400
Les différents éléments à valeur ajoutée de la version 10.1 :

  • Réduction des tâches manuelles et amélioration de l’efficacité des flux avec le nouveau module Processor – les clients peuvent intégralement automatiser les tâches normalement effectuées en mode manuel dans l’éditeur ArtPro, ce qui leur fait gagner du temps et diminue le risque d’erreurs. On songe notamment au recouvrement, à la distorsion et au paramétrage du tramage.
  • Technologies PDF de pointe – Automation Engine 10.1 dispose des outils de contrôle en amont les plus récents d’Enfocus PitStop.
  • Intégration avec les systèmes de gestion de base – les clients avaient déjà la possibilité depuis un certain temps de recevoir automatiquement les données de travaux et leurs métadonnées au format JDF/JMF en provenance des intégrés de gestion (MIS et ERP). Ils peuvent à présent extraire automatiquement les données des travaux via le XML, à partir de systèmes de gestion non normalisés pour le JDF tels que FileMaker Pro, Excel ou les logiciels « maison ». Aucune saisie ou ressaisie manuelle n’est plus nécessaire, ce qui rend possible une intégration automatisée des travaux sans investissement supplémentaire.
  • Intégration plus étroite avec les périphériques de sortie – une communication bidirectionnelle et une remontée des informations d’état sont à présent possibles avec les imprimantes industrielles d’étiquettes et d’emballages HP et les imageuses flexo CDI d’EskoArtwork. Les opérateurs peuvent surveiller l’état des périphériques de sortie et recevoir un retour d’information directement dans Automation Engine.
  • Interface utilisateur simplifiée – une logique de flux supplémentaire a été ajoutée pour réduire l’interaction humaine à l’intérieur du flux, ce qui diminue sensiblement la probabilité d’erreurs imputables aux opérateurs.

L’imprimerie française d'emballage Cartonnages Larré a rendu son prépresse plus efficace en déployant Automation Engine 10. Il a également servi de site pilote pour la version 10.1. Le nouveau serveur de flux a permis à ce fabricant de boîtes en carton de passer de 20 modèles de production différents à seulement deux fiches de travail. Un avantage impressionnant qui simplifie considérablement les opérations.
 
« Nous avons augmenté le rendement et amélioré le service à la clientèle », déclare Hugues Larré, le directeur général. « Grâce à la mise en œuvre d’Automation Engine, nous avons su garder la main et fidéliser plus encore la clientèle. Et toutes ces avancées, nous les avons engrangées sans devoir engager et en devenant malgré tout plus compétitifs. »
 
Dries Vandenbussche, Product Manager, Automation Engine, d’EskoArtwork déclare à GraphiLine : « Automation Engine 10.1 intéressera tout particulièrement nos utilisateurs Nexus, qui peuvent désormais utiliser Automation Engine pour tout ce qu’ils faisaient sous Nexus, tout en bénéficiant d’un nombre significatif de fonctionnalités uniquement disponibles dans Automation Engine. Les améliorations que nous avons apportées à la version 10.1 constituent un grand pas en avant vers l’automatisation totale. Nos clients qui placent Automation Engine au cœur de leur environnement de préproduction peuvent escompter des coûts prépresse encore inférieurs. »

Recevoir toute l'actualité avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire
et ne ratez plus aucune info

Réagir à cet article

Pseudo *
e-Mail *
Titre *
Contenu *
Veuillez saisir les lettres visibles dans l'image : *

Logiciels GraphiquesDossier de 1879 articles

A lire aussi sur Graphiline.com

Publicité