Consulter l'article sur : http://www.graphiline.com/article/14667

Rétrospective Roger Excoffon au Musée de l'imprimerie de Lyon

Une rétrospective à ne manquer sous aucun prétexte...

Le par  

Impossible d’arpenter l’hexagone, du village à la métropole, sans rencontrer une enseigne commerciale utilisant les caractères typographiques créés par Roger Excoffon : Mistral, Banco, Choc…

Air France, SNCF, Caisse d’Épargne, Loterie nationale, Reynolds, Larousse, Campari, Rivoire et Carret… et bien d’autres grandes entreprises françaises ont confié la réalisation d’une affiche à ce designer de génie.

Aujourd’hui, Roger Excoffon (1910-1983) revient sur le devant de la scène graphique. Les historiens du design et de la typographie écrivent sur son œuvre, les jeunes graphistes s’en inspirent.

muse_imprimerie_lyon

Il était donc légitime que, plus de vingt-cinq ans après sa disparition, le Musée de l’imprimerie rende hommage au gentleman de la typographie, selon la formule de David Rault qui lui consacre l’ouvrage du même nom (Ateliers Perrousseaux, 2011).

L’exposition du Musée de l’imprimerie, qui aura lieu du 24 Novembre 2011 au 19 février 2012, est la première rétrospective d’ampleur consacrée à Roger Excoffon, depuis celle de la Monnaie de Paris en 1986.

Tony Simões Relvas, commissaire de l’exposition, s’appuiera sur les fonds propres du Musée de l’imprimerie mais surtout sur les archives prêtées par la fille du graphiste, Sylvie Rosaz-Excoffon, avant leur dépôt à l’Institut Mémoires de l’Édition Contemporaine (Imec), après l’itinérance de l’exposition.

Recevoir toute l'actualité avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire
et ne ratez plus aucune info

Réagir à cet article

Pseudo *
e-Mail *
Titre *
Contenu *
Veuillez saisir les lettres visibles dans l'image : *

A lire aussi sur Graphiline

Publicité