Graphiline.com - Toute l'actualité de l’imprimerie, de l’emballage, de la création graphique SAXOPRINT

Les conséquences graves de la mort annoncée du langage Flash pour les imprimeurs

Adobe est en mauvaise posture pour son langage Flash, lâché par Microsoft après l'avoir été par Apple. Les conséquences pour les imprimeurs ne seront pas négligeables, dont personne ne leurs parle...

Le  par 
Les conséquences graves de la mort annoncée du langage Flash pour les imprimeurs

Personne n'en parle dans les industries graphiques et l'imprimerie, pas plus les "gurus" que les consultants de tous poils, mais la fin annoncée du langage Flash, aura des conséquences parfois graves pour les imprimeurs.

Déjà boycotté par Apple sur l'OS X pour ses iPhones et iPad, le format Flash ne sera plus compatible avec Windows 8 de Microsoft. La version 10 d'Internet Explorer ne lira d'ailleurs plus les plugs-in Flash...

En cause, une trop grande gourmandise en ressources qui pénalise fortement les utilisateurs d'appareils mobiles.

Autant le dire directement, la disparition du format Flash dans les appli mobiles signe tout simplement la mort du langage Flash à relativement brève échéance, qui sera à n'en pas douter remplacé par le HTML5.

Format informatique propriétaire développé par la société Adobe, le format Flash et ses applications en Flex sont utilisés par de multiples sociétés pour développer... tous types d'applications.

La non compatiblité du Flash sur les "devices" Apple et Microsoft signifie donc que l'ensemble des applications logicielles Flex ne fonctionneront plus ou ne fonctionnent déjà plus sur ces systèmes d'exploitation...

Dans le domaine de l'imprimerie, personne ne le dit mais la réalité crue est que la grande majorité des applications Web to Print développées de-ci, de-là, l'on été en Flex...

Autant dire que leur pérénité est clairement remise en cause, nécessitant leur comlet redéveloppement.

Un bon conseil aux imprimeurs s'équipant d'une solution web to print : la première question à poser à votre fournisseur est donc, Flex ou pas Flex ???

PS : au moment de publier cet article, on m'apporte un sondage - opportunément sorti - indiquant qu'une très large majorité de gens aime le format Flash. C'est un peu comme si on demandait aux gens s'ils aiment les pommes : une grande majorité dira oui. Ce qui n'aurait pas été le cas si on leur avait demandé s'ils aimaient les pommes... pleines de produits chimiques...

Ajouter un commentaire
0 commentaire
Ajouter un commentaire...