Graphiline.com - Toute l'actualité de l’imprimerie, de l’emballage, de la création graphique SAXOPRINT
agfa
realisaprint
komori
Drupa 2016

Certifications forestières, les imprimeurs tirent la sonnette d'alarme

ImpriClub, ImpriFrance et l'Observatoire du Hors Media souhaitent alerter les pouvoirs publics.

Le  par 
Certifications forestières, les imprimeurs tirent la sonnette d'alarme

Au cours de ces dernières années, les imprimeurs français ont fait des efforts importants pour faire évoluer leur métier, trop souvent montré du doigt, en une industrie plus vertueuse, particulièrement en pointe en matière d’éco-responsabilité.

Parce que la confiance naît de la transparence, la profession s’est associée à l’émergence d’organismes certificateurs indépendants, pour garantir aux donneurs d’ordre la sincérité et le sérieux des engagements, contribuant du même coup, au développement rapide des certifications forestières PEFC et FSC.

Aujourd’hui, trois organisations professionnelles du secteur de l'imprimerie, ImpriClub, ImpriFrance et l'Observatoire du Hors Media font un bilan de cette démarche et relèvent que ces certifications seraient trop chères, trop chronophages et trop contraignantes :

  • Les certifications PEFC et FSC induiraient des coûts loin d’être négligeables, ce qui en interdirait l’accès aux petits imprimeurs, pourtant encore nombreux en France
  • Les contraintes administratives liées à la traçabilité et surtout la fréquence de renouvellement des audits ne seraient pas toujours compatibles avec les exigences de compétitivité imposées par le marché.
  • Enfin, les contrevenants utilisant les logos et labels sans obéir aux règles par ailleurs imposées aux entreprises certifiées, jouiraient d'une totale impunité.

Dans ce contexte, les trois organisations d'imprimeurs font 5 proposition concrètes :

  • Un renouvellement de l’audit de certification tous les 2 ans (et non annuellement).
  • Une gestion de l’utilisation des logos simplifiée, sans validation préalable, mais basée sur la responsabilité de l’imprimeur.
  • En matière de traçabilité, un seul document pour justifier de l’achat de papier certifié (facture OU B/L, non facture ET B/L).
  • Une action concertée avec la DGCCRF pour combattre plus efficacement les fraudeurs, en y associant les moyens nécessaires.
  • Une concertation élargie visant à aboutir à moyen terme à une seule et unique certification forestière.
Ajouter un commentaire
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire et ne ratez plus aucune info

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email