Consulter l'article sur : http://www.graphiline.com/article/14779

Bavaria jette l'éponge dans la reprise de l'usine à papier M-real Alizay (27)

Ils ne sont plus que deux repreneurs en lice.

Le par  

Décidément, l'avenir de l'usine à papier M-real Alizay se dessine dans les rebondissements.

Après le retrait du fonds d'investissement allemand Bavaria, qui n'avait pas la faveur des salariés du site, deux repreneurs restent finalement en lice pour sauver ce site voué par son propriétaire, à une fermeture certaine.

Ces deux repreneurs, le français Fin’active, spécialiste du retournement d'entreprises en difficulté et le thaïlandais Double A, papetier spécialisé dans le papier pour photocopieurs, doivent donc désormais se départager dans un dossier très délicat, notamment politiquement, tant les pressions des élus de tous bords sont fortes.

Alors que la décision devrait désormais intervenir sous peu, M-real a ajouté à ses conditions de cession, deux clauses plutôt favorable aux salariés, la première obligeant le repreneur à exploiter l’usine au moins durant deux ans et a seconde à utiliser, uniquement sur le site, l’argent que pourrait lui verser M-Real pour l’aider au démarrage.

usine_a_papier_m-real_alizay_400_01_400

Dans ces conditions, la cession de l'usine papetière pourrait engendrer une perte pour le groupe finlandais, mais une perte toutefois bien inféreiure à un arrêt définitif du site.

Car cette dernière option entraînerait la mise en place d'un plan social accompagné d'une dépollution du site, opération aussi coûteuse que difficile à provisionner.

Recevoir toute l'actualité avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire
et ne ratez plus aucune info

Réagir à cet article

Pseudo *
e-Mail *
Titre *
Contenu *
Veuillez saisir les lettres visibles dans l'image : *

A lire aussi sur Graphiline.com

Publicité