Graphiline.com - Toute l'actualité de l’imprimerie, de l’emballage, de la création graphique

Les directs de la Drupa - Konica Minolta à 100ppm avec sa presse numérique C1100

Opiniâtre et régulier, tels pourraient être les qualificatifs qui caractériseraient le mieux Konica Minolta dans le secteur des industries graphiques et de l'imprimerie.

Le

En quelques années à peine, la société est parvenue à se hisser sur la première marche dans le domaine du digital production printing en France (selon InfoSource), au détriment d'acteurs historiques, par le biais d'une stratégie limpide et fort simple : développer des presses numériques de bonne qualité, vendues au juste coût.

Une stratégie qui a débuté dans un premier temps par une 60ppm puis qui s'est élargie à une 80ppm et qui aboutit aujourd'hui à la Drupa sur une très logique 100ppm.

konica_drupa_1_400

Autant dire que cette presse fait beaucoup parler d'elle tant elle attaque un secteur jalousement gardé par les acteurs en place et fort rentable. 

Si le constructeur nippon ne déroge pas à sa règle de conduite, nul doute que la qualité d'impression sera au rendez-vous et le positionnement prix redoutable, ce qui pourrait participer à rebattre les cartes dans ce segment de presses numériques de production.

En attendant, le constructeur annonce une qualité d'impression en 1200x1200dpi, une capacité à traiter des papiers jusqu'à 350g, allant du A5 au A3 et une possibilité d'impression duplex, sans compter des très inombrables solutions de finition en ligne, une spécialité de la maison.

Une nouvelle machine de conquète pour Konica Minolta !

konica_drupa_2_400

Vos réactions
0 commentaire
Ajouter un commentaire...


Photos
Voir les 96 photos
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire et ne ratez plus aucune info

 
Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email