Graphiline.com - Toute l'actualité de l’imprimerie, de l’emballage, de la création graphique
Consulter l'article sur : http://www.graphiline.com/article/15315

La Drupa ferme ses portes, photos et premier bilan

Tout sur la Drupa, comme si vous y étiez, en direct de Düsseldorf !

Le  par  
La Drupa ferme ses portes, photos et premier bilan

Hier soir, à 18h00, a eu lieu la fermeture de la Drupa 2012, après 14 jours de salon.

14 jours intenses pour les 1850 exposants, en termes de présentations de matériels, de ventes d'équipements, de signatures d'accords de distribution.

14 jours épuisants pour les visiteurs venus du monde entier, professionnels de l'imprimerie, des industries graphiques et de l'emballage mais aussi journalistes de tous medias, tant la démesure de la Drupa est grande, qui tous les quatre ans nous surprend toujours autant.

Si 314.500 visiteurs ont fait le déplacement en 2012 à Düsseldorf, force est de constater que ce chiffre est en recul de 75.500 par rapport à 2008, soit un recul de 20% qui s'explique par la concentration du secteur ces dernières années.

La grande tendance qui se dégage de cette Drupa 2012 est qu'elle restera comme la première Drupa hybride, celle lors de laquelle il aura été possible de découvrir la première intégration de technologies numériques d'impression sur des presses dites conventionnelles, une fusion à laquelle personne n'aurait pensé en 2008 !

Nonobstant cette tendance, les technologies traditionnelle n'ont pas dit leur dernier mot et l'offset comme la flexo par exemple, présentent un niveau de fiabilité, de productivité et de qualité jamais atteint, tandis que le numérique, notamment le jet d'encre est sur toute les lèvres, sans toujours convaincre, mais avec un potentiel de développement formidable.

L'évolution est donc lancée, qui verra cohabiter, dans les années à venir, deux technologies complémentaires, qui participeront logiquement à la segmentation de l'offre produit qui en découlera logiquement pour les imprimeurs.

Segmentation de l'offre produit qui nécessite pour les professionnels du secteur de définir une stratégie marketing et un positionnement. Là était également l'un des thèmes du salon, de très nombreux fournisseurs mettant en avant les "business development programs" qu'ils élaborent pour aider la filière à mieux commercialiser ses prestations.

Des prestations qui passeront par une nécessaire mise en place de flux optimisés, du client à l'imprimerie et au sein même de l'atelier, afin d'en finir avec les ruptures de charge, les temps morts. Dans ce sens, le séchage offset rapide mais aussi les nouvelles possibilités offertes en matière de finition, en particulier les vernis relief, devraient permettre de proposer des imprimés qu'il était encore impossible de réaliser il y a peu.

En bref, réenchanter l'imprimé, lui permettre de se différencier encore un peu plus des autres médias, en tablant sur deux de ses caractéristiques inaliénables : son côté recyclable et écologique et son efficacité unique à transmettre l'information qu'il véhicule. 

En attendant, rendez-vous est donné du 2 au 15 juin 2016 à Düsseldorf !

drupa_fin_3_400

drupa_fin_2_400

drupa_fin_1_400

Réagir à cet article

Pseudo *
e-Mail *
Titre *
Votre commentaire *
Veuillez saisir les lettres visibles dans l'image : *
Album photos
(Voir les 115 photos)
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire et ne ratez plus aucune info

Publicité
Suivre l'actualité
des Arts Graphiques