Consulter l'article sur : http://www.graphiline.com/article/15331

La maison de prêt-à-porter française Barbara Bui passe au papier offset

Elle a opté pour la gamme Olin, du groupe Antalis.

Le  par  
La maison de prêt-à-porter française Barbara Bui passe au papier offset

Antalis annonce que la maison de prêt-à-porter française Barbara Bui, a opté pour le papier offset haut de gamme Olin pour ses lookbooks hiver 2011, été 2012 et pour son tout récent hiver 2012.

Dans le domaine de la mode et plus particulièrement celui du luxe, se réinventer sans cesse est essentiel pour interpeller une clientèle avisée et exigeante. C’est pourquoi Barbara Bui a entrepris une refonte graphique complète de ses lookbooks. Cette évolution est également marquée par un changement du papier utilisé.

Afin d’accentuer la chaleur et la douceur des matières, Barbara Bui souhaitait privilégier un papier offset au papier couché traditionnellement employé car, selon Catherine Loquié, chargée de projets édition chez Barbara Bui, "le papier couché pourrait rendre le noir trop omniprésent et froid".

olin_400

Suite à une étude comparative des offres disponibles sur le marché, le choix de la maison s’est porté sur la gamme Olin en raison de son rendu et du raffinement du produit.

"Le passage d’un papier couché à un papier offset a fait douter certaines personnes sur le rendu moins précis des images" souligne Catherine Loquié. "Mais les craintes ont été vite levées car les détails des matières ressortent parfaitement. Le touché du papier est par ailleurs très agréable et apporte une sensation de luxe. C’est tout à fait l’effet que nous cherchions !"

Suite à cette première épreuve réussie, Barbara Bui a décidé de reconduire l’aventure avec Olin qui est également la vedette de ses lookbooks été et hiver 2012. Les deux lookbooks ont été imprimés sur du papier ‘Absolute White’, la couverture en 300g et l’intérieur en 150g.

 Outre la qualité du papier, la disponibilité et les conseils de la prescriptrice Antalis ont contribué au succès de cette collaboration. "J’apprécie énormément ma relation avec la promotrice de chez Antalis" poursuit Catherine Loquié : "C’est une relation qui s’inscrit dans le temps car la même personne me conseille depuis toujours et ne tarde jamais à me faire part des nouveautés Antalis. C’est grâce à cette relation étroite que nous avons découvert Olin et nous sommes ravis du résultat."    

 

Réagir à cet article
Pseudo *
e-Mail *
Titre *
Votre commentaire *
Veuillez saisir les lettres visibles dans l'image : *
Recevoir toute l'actualité avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire et ne ratez plus aucune info

Album photos
(Voir les 1 photos)

A lire aussi sur Graphiline.com

Publicité
Suivre l'actualité
des Arts Graphiques