Consulter l'article sur : http://www.graphiline.com/article/15412

Le FSI rentre au capital du groupe papetier Sequana

A la une de l'actualité papetière aujourd'hui sur GraphiLine, le leader français du secteur papetier qui reçoit l'aide du FSI pour passer un mauvais cap.

Le par  

L'annonce en a été faite hier et pour tout dire n'a pas surpris la communauté financière.

Le groupe papetier français Sequana, dont le premier actionnaire est la famille Agnelli, et qui contrôle des sociétés comme Antalis ou ArjoWiggins, va procéder à une augmentation de capital de 150 millions d'euros à l'occasion à laquelle le FSI ou Fonds Stratégique d'Investissement (l'Etat français) va prendre part, aux côtés des principaux actionnaires de la société dans le cadre d'un investissement de long terme.

L'objectif de cette augmentation de capital est pour Sequana, l'occasion de renforcer ses fonds propres et de réduire son endettement.

En 2011, la société dont le siège est basé à Boulogne Billancourt, a réalisé un chiffre d'affaires de 3.9 milliards d'euros, pour une perte nette de près de 77 millions d'euros. La société croule sous le fardeau d'une dette nette de 609 millions d'euros, pour des fonds propres de 669 millions...

Dans ce contexte, cet apport d'argent frais sera affecté pour 70 millions à la réduction de cette dette et le solde à la poursuite de sa restructuration, restructuration qui porte sur un recentrage de sa production sur les papiers à forte valeur ajoutée et de sa distribution sur les emballages et les supports de communication visuelle (lire l'interview de Stéphane Courtot d'Antalis).

Le montant de la participation du FSI n'a pas été dévoilé, les trois actionnaires majeurs de la société, la famille Agnelli (28% du capital), la famille Lebard (20%) et l'assureur Allianz (11%) ayant indiqué de leur côté participer à l'opération en exerçant "tout ou partie" de leurs droits préférentiels de souscription.  

Recevoir toute l'actualité avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire
et ne ratez plus aucune info

Réagir à cet article

Pseudo *
e-Mail *
Titre *
Contenu *
Veuillez saisir les lettres visibles dans l'image : *

A lire aussi sur Graphiline

Publicité