Consulter l'article sur : http://www.graphiline.com/article/2393

Les épreuves numériques (Vol 2) : La technologie de l'avenir est déjà disponible

Les épreuves numériques ne datent pas d'hier. En fait, tous les documents que vous produisez sur votre imprimante à jet d'encre ou à laser à partir de votre ordinateur en font partie.

Le par  
Après avoir présenter les différents procédés d'épreuvages photomécaniques couleur, nous présentons un dossier en 2 volets sur les épreuves numériques. Une épreuve est numérique quand elle n'est pas produite par contact avec des films. On a vu précédemment qu'il y a une multitude de fabricants d'épreuves "photomécaniques" à partir de films. Eh bien, les types d'épreuves numériques sont encore plus nombreux. Alors que les premières ont encore une valeur contractuelle (puisque les films serviront à l'impression elle-même), on doit d'abord répartir les secondes en deux grandes catégories : avant RIP et après RIP*. Avant Rip Toutes les imprimantes dont se servent monsieur et madame tout le monde se retrouvent dans cette catégorie. Plusieurs prix, différentes qualités, plusieurs formats, différentes vitesses, mais toutefois constante : il sort de ces imprimantes des épreuves de présentation ou à usage personnel. En aucun cas devrait-on les utiliser comme épreuves contractuelles, bien qu'il soit maintenant possible de calibrer le rendu de la couleur pour que le résultat s'apparente au produit fini sur presse avec un bon système de gestion de la couleur. Après le Rip Les épreuves numériques après le RIP ont une valeur contractuelle, c'est à dire que lorsque le client l'approuve, le travail imprimé doit être identique à l'épreuves, tant sur le plan de la couleur que du contenu A l'intérieur de cette catégorie, on retrouve deux grandes sous divisions : les épreuves tramées et les non-tramées. Chacune à ses avantages et ses inconvénients et nous tenterons de les cerner plus spécifiquement plus tard. Pour l'instant, de façon générale, on peut dire que les imprimeurs aiment mieux les épreuves tramées alors que les clients n'y accordent que peu d'importance. Les experts s'attendent à ce que d'ici 5 ans, le marché mondial de l'épreuve se divisera, à toutes fins utiles, en trois catégories :
  • Les épreuves photomécaniques : Matchprint, Color Art, Press Match, Water-proof, etc.
  • Les épreuves non-tramées à jet d'encre ou sublimation : Iris, Rainbow, Kodak, Epson, Canon, etc.
  • Les épreuves tramées : Laser Matchprint par Presstech ou Creo, Kodack Approval, Polaroid, etc.
Recevoir toute l'actualité avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire
et ne ratez plus aucune info

Réagir à cet article

Pseudo *
e-Mail *
Titre *
Contenu *
Veuillez saisir les lettres visibles dans l'image : *

Impression OffsetDossier de 2169 articles

Impression NumériqueDossier de 3036 articles

A lire aussi sur Graphiline.com

Publicité