Graphiline.com - Toute l'actualité de l’imprimerie, de l’emballage, de la création graphique

Intergraphic : le jour des bouchons (de champagne)

A force de tourner et de boucler tour sur tour du Palais des congrès, on finit bien par se rencontrer à Intergraphic et le trouver convivial ce petit salon. Dans ce domaine, il reste toujours sans égal, sans concurrence. Aujourd'hui s'annonce plus calme.

Le  par 
Intergraphic : le jour des bouchons (de champagne)

La journée du jeudi, traditionnellement celle d’agapes nocturnes, n’a donc pas dérogé à la règle et Henri Amouroux, historien et journaliste, invité d’ImpriFrance, a dédicacé son livre sur le Grand reportage - Les héritiers d’Albert Londres dans la clameur des bouchons de champagne. Rien que de très normal, en somme, pour clore une journée qui avait déjà été marquée, entre autres, par la poursuite du séminaire Print&Web et des conférences Intergraphic, mais aussi par une très belle et généreuse vente aux enchères de calendriers Zanders de collection, un regard sur quelques rares matériels plutôt sympathiques comme ce CtP Thermique sans traitement de Presstek et de multiples poignées de mains. Epuisant.

Zanders France a recueilli 1755 euros à la vente aux enchères de ses plus beaux et célèbres calendriers. Ces raretés allaient de 1982 à 1999, avec le clou de la vente : le calendrier 1979, celui, vous vous en souvenez, des bijoux de Braque. Cette somme a été aussitôt remise à Françoise Montenay, présidente de Chanel et de CEW, une oeuvre qui permet aux femmes hospitalisées de disposer de soins gratuits de beauté sur leur lieu d'hospitalisation. Emouvant. Gageons que le calendrier 2002, que présente ici Florence Royer, directrice marketing opérationnel de Zanders, figurera bientôt parmi les raretés du célèbre papetier.

La gamme Chromolux de couchés sur chrome - les "glossy" papers - de Zanders, qui en reste le grand spécialiste mondial malgré la pression des producteurs asiatiques, s'enrichit, comme nous l'a expliqué Stéphane Bourgeois, directeur général de Zanders France. Dès avril, elle se déclinera en quatre familles et totalisera 29 couleurs plus trois blancs.

A deux pas du stand Zanders, M-Real, sa maison-mère, est issue de la fusion entre deux grands scandinaves du papier, Metsa-Serla et MoDo. Ce groupe puissant produit essentiellement des papiers fins et des cartons pour l'édition et le secteur de l'emballage.

Argos distribue en France les technologies Ryobi et Presstek. Cette dernière est présente à Intergraphic avec, notamment, le Dimension 400, un CtP thermique 4 poses - existe aussi en 2 et 8 poses - dont la grande particularité est d'accepter des plaques sans traitement au carbone. Un véritable sans traitement. Un système de chargement et de déchargement automatique des plaques est annoncé. Quant à Ryobi, il annonce le lancement en France, grâce à Argos, de presses 4, 5 et 6 couleurs au format 52x74. On savait que le constructeur japonais maîtrisait le petit format (36x52); on savait moins qu'il excelle aussi en moyen format. KBA ne lui a-t-il pas confié la fabrication de ses Rapida 52x72 ?

Michel Dumond, le nouveau président de l'Atep, l'association des techniciens de l'édition et de la publicité qui est en plein renouveau après deux années particulièrement difficiles, entend resituer cette dernière dans ses objectifs premiers : informer les adhérents et assurer une indispensable veille technologique.

Laurent Mathieu est le nouveau Country Manager France et Belgique de Scitex Digital Printing depuis presque cinq mois. Transfuge de Xerox, c'est un professionnel du marché du document transactionnel. "Dans trois ans" affirme-t-il, "70 % de ce type de documents devra être parvenu au client 24 heures après le démarchage". D'où la nécessité de disposer d'outils d'impression variable couleurs tels que la Versamark. Appelez-le, il vous en dira davantage...

Membre du réseau Imprimerie-OnLine depuis l'origine, AZ Média vient d'ouvrir une succursale à Lyon depuis sa base de Dijon. AZ Média - et son pdg, Jean-Michel Pluvinage - sont un exemple pour quantité d'entreprises qui savent que la connaissance aussi parfaite que possible des besoins de la clientèle constitue une des principales clés du succès. Alliée au bon sens, mais aussi à un zeste d'aventure et à une gestion saine.

Henri Amouroux, l'un des grands invités de cette manifestation, sur le stand d'ImpriFrance, jeudi soir.

Ajouter un commentaire
0 commentaire
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire et ne ratez plus aucune info

 
Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email