Consulter l'article sur : http://www.graphiline.com/article/3487

Un trafic de journaux découvert dans une imprimerie sénégalaise

Les ouvriers imprimeurs gonflaient les tirages du quotidien "Le Matin" pour revendre les surplus au marché noir.

Le par  
Selon notre confrère local "le Soleil", ce trafic récemment démantelé au sein de l'imprimerie du groupe Tandian, éditeur dudit journal, durait depuis plusieurs mois déjà.

Au total, se sont près de 4 employés qui ont été inculpés puis jugés à des peines de prison avec sursis.

Ces 4 employés ont depuis été réintégrés au sein de leur entreprise.
Recevoir toute l'actualité avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire
et ne ratez plus aucune info

Vos réactions

même expérience

Par snafu le 12-09-2002
j'ai eu la même expérience au Zaïre mais avec des cartes de visite, mes ouvriers repassaient chez nos clients avec le surplus de production...La faute est due surtout au très petit salaire de ceux-ci.
Pseudo *
e-Mail *
Titre *
Contenu *
Veuillez saisir les lettres visibles dans l'image : *

Vie des entreprisesDossier de 8875 articles

A lire aussi sur Graphiline.com

Publicité