Consulter l'article sur : http://www.graphiline.com/article/7762

Numérisation de livres : I2S en taille Patron au Salon du Livre !

Le leader mondial des matériels de numérisation de livres affichait savoir faire et ambition à l'occasion du Salon du Livre 2006.

Le  par  
Numérisation de livres : I2S en taille Patron au Salon du Livre !

Installé en première ligne dans la plate forme numérique créée au sein du salon du Livre cette année, i2S a fait une belle démonstration de savoir faire technologique et d'ambition stratégique pour les projets de numérisation de Bibliothèques virtuelles.

Les projets de numérisation de Bibliothèques virtuelles.

Situé juste à côté du stand de Google, i2S présentait en particulier son dernier né de scanner automate, le DL 3000, qui comme son chiffre l'indique, est capable de numériser un livre à une vitesse de 3000 pages par heure (soit un livre de 200 pages en 4 minutes). Ce scanner, présenté pour la première fois en France, est vraiment impressionnant par sa capacité à gérer avec intelligence l'état du livre, le type de couverture, le format, le type de papier ou le grammage des pages, etc. le tout avec un maximum de productivité et de fiabilité.

Une qualité de numérisation de 300 dpi, en mode noir et blanc ou couleur, permet une « OCRisation » très fiable en ligne, et donc au final un fichier PDF prêt à l'emploi, pour la mise en ligne ou la réimpression.

Autre nouveauté présentée par i2S sur le salon du Livre, son scanner de table « CopiBook », super design, très facile d'utilisation, seul scanner au monde capable de fonctionner en lumière ambiante, entendez sans lumière artificielle, caractéristique particulièrement appréciée par les archivistes (pas d'UV sur leur précieuses collections) et les utilisateurs (pas de lumière flash à chaque saisie). Présenté au CeBit cette année, ce scanner enthousiasme les professionnels de la GED, car il permet de travailler sur des applications de services telles que la numérisation de dossiers médicaux, de documents administratifs ou juridiques, pour offrir des possibilités de « Document Management » aujourd'hui très recherchées. Les distributeurs ne s'y trompent pas et les ordres viennent gonfler le portefeuille de commandes de la société Bordelaise.

Côté conférences il y avait foule pour écouter Ivo Iossiger (Président d'ASSY, concepteur du DL3000), Alain Ricros et Jean Pierre Gerault (respectivement Président et Directeur de la Stratégie & Développement d'i2S) et Benoît Drigny (Directeur société Jouves) présenter l'état de l'art en matière de numérisation industrielle. Leader du module « Numérisation Texte » du projet de recherche franco-allemand « Quaero », la société Jouves à expliqué où ils en étaient en matière de recherche, quels étaient les enjeux & les contraintes qu'ils rencontraient pour construire une plate-forme de numérisation industrielle capable de répondre aux grands projets de numérisation de demain.

Beaucoup d'intérêt de la part des professionnels (éditeurs, bibliothécaires, archivistes, professionnels de la GED, ...), mais aussi quelques imprimeurs « éclairés » comme DupliPrint (qui avait également un stand sur la Plateforme) ou Cogetefi, ainsi que de la presse à en croire les nombreuses sollicitations radio ou TV auxquelles se sont prêtées Alain Ricros et Jean Pierre Gerault durant le salon.

Enfin, petite note politique, le Ministre de la Culture et de la Communication Renaud Donnedieu de Vabres et toute sa délégation, se sont longuement attardés sur le stand d'i2S, participant à la démonstration avec bonhomie, enthousiastes de constater la performance d'entreprises françaises et européenne dans cette grande aventure de la numérisation du patrimoine écrit, aventure qui ne fait que commencer.

Finalement, le train de la numérisation à grande échelle semble se préciser, les livres une fois numérisés pourront être rediffusés, mis en ligne, réimprimés à la demande, et... Rappelons tout de même que c'est, au départ, grâce à l'annonce de Google, qui a eu le mérite (ou l'audace) de lancer le pavé dans la marre, numériser 15 millions de livres dans les 5 prochaines années. Mais il semblerait que les entreprises françaises à l'instar d'i2S ou de Jouves, sont prêtes à relever le défi, sans complexe, avec savoir faire et ambition ! A suivre...

Réagir à cet article
Pseudo *
e-Mail *
Titre *
Votre commentaire *
Veuillez saisir les lettres visibles dans l'image : *
Recevoir toute l'actualité avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire et ne ratez plus aucune info

Logiciels Graphiques
(Dossier de 1924 articles)
Vie des entreprises
(Dossier de 8963 articles)

A lire aussi sur Graphiline.com

Publicité
Suivre l'actualité
des Arts Graphiques