Consulter l'article sur : http://www.graphiline.com/article/9556

Le président de Tonic Emballage incarcéré

Il lui est reproché de n'avoir pas «respecté l'échéance de remboursement» des dettes qu'il a contractées auprès de la Banque de l'agriculture et du développement rural (BADR), et d'avoir bénéficié de «crédits sans garanties suffisantes».

Le par  

Sortie de piste définitive pour l'industriel algérien ou faux pas temporaire ?

Toujours est-il que son groupe, qui emploie près de 4000 salariés vient d'être confié à un administrateur judiciaire dont la mission sera de piloter l'entreprise et d'en comprendre les dérapages.

Fortement endettée et incapable de rembourser ses dernières échéances, Tonic Emballage devrait inaugurer, dans les jours à venir, une nouvelle unité de papier pour ondulé, d'une capacité de 145 000 tones par an.

Recevoir toute l'actualité avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire
et ne ratez plus aucune info

Réagir à cet article

Pseudo *
e-Mail *
Titre *
Contenu *
Veuillez saisir les lettres visibles dans l'image : *

Vie des entreprisesDossier de 8878 articles

A lire aussi sur Graphiline.com

Publicité