Colloque sur l’avenir de l’Imprimerie (4/6) : les nouveaux enjeux stratégiques

Les différents enjeux qui s'annoncent.


Besoins récurrents & Besoins ponctuels

Les acheteurs d’imprimés considèrent dans leur très grande majorité que l’imprimé reste un support essentiel dans leur stratégie de communication. Ils pensent toutefois que des solutions alternatives ou complémentaires existent pour certaines catégories de documents.

Les acheteurs d’imprimés distinguent deux types de besoins : les imprimés récurrents et les besoins ponctuels.

  • Les imprimés récurrents :
Ils ne posent pas de problème à priori pour les acheteurs qui attendent     néanmoins de la part des imprimeurs des solutions optimisant leur processus     d’approvisionnement : commandes et BàT par internet, statistiques en temps  réel, etc.
  • Les imprimés ponctuels :
Ce type d’imprimés sera de plus en plus impacté par la nouvelle stratégie marketing que les donneurs d’ordres développent, stratégie qui conduira à  l’apparition de nouveaux types d’imprimés et de nouveaux marchés, auxquels  les imprimeurs devront pouvoir s’adapter.
colloque6_400
 

Communication attractive et stratégie marketing ciblée

Les donneurs d’ordres développent des stratégies de marketing de plus en plus ciblées et personnalisées. Ils souhaitent adresser des messages spécifiques à destination de profils types de consommateurs en captant l’attention du destinataire grâce à une présentation originale de leur offre. Dans ce contexte, l’imprimé devrait fortement évoluer, vers de plus courts tirages mais fortement personnalisés.

Cette tendance entraîne de nouvelles contraintes pour les acheteurs, dans le choix de leurs prestataires d’imprimerie qui devront pouvoir répondre de façon globale aux besoins exprimés.
Exemples de nouvelles exigences :
Afin de disposer d’imprimés personnalisés, les donneurs d’ordres doivent pouvoir compter sur des prestataires capables de gérer des bases de données et de les exploiter en impression.
Pour capter l’attention des lecteurs visés, les donneurs d’ordres doivent pouvoir compter sur des prestataires à même d’enrichir l’imprimé par une finition toujours plus élaborée : vernis sélectifs, façonnage complexes, ajout d’échantillonnage, découpe…

Une offre à clarifier et à adapter

Pour répondre à ces attentes, les donneurs d’ordres souhaitent pouvoir disposer d’un éventail de l’ensemble de l’offre, la plus lisible possible : création, pré-presse, impression, impression numérique, finition, logistique, routage et distribution.

Leur objectif est de pouvoir choisir le prestataire le plus adapté à leur besoin, capable d’y apporter une réponse globale.

Ils sont souvent confrontés à une mauvaise connaissance des procédés techniques de la chaîne graphique et de l’offre industrielle du secteur. Face à des imprimeurs ne sachant pas communiquer et n’ayant jamais mis en place de démarches marketing, il apparaît une difficulté à se comprendre et à avancer ensemble, imprimeurs et donneurs d’ordres semblant évoluer dans deux mondes parallèles.

Dans ce contexte, les donneurs d’ordres reprochent aux imprimeurs :
  • Un total manque de lisibilité
  • Une réponse partielle à des besoins globaux
  • Des délais de réalisation et des processus de commande archaïques
  • Une structure de coûts insuffisamment transparente.  
L’alternative de la plate-forme d’édition / de production

Dans ce contexte, les donneurs d’ordres peuvent faire appel à des plate-formes de production qui apportent une réponse simple – et sans souci – à des besoins complexes. Ce type de prestation est souvent bien accueilli dans la mesure ou cette prestation englobe l’ensemble des besoins exprimés par le donneur d’ordres.

Elles apportent un service global clé en main de la création au routage.

En ayant recours à de tels prestataires, les donneurs d’ordres externalisent la gestion de leurs achats d’imprimerie afin de rationaliser leurs coûts, travailler en temps réel et disposer d’un service global.
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...