Presses d'imprimerie : Mitsubishi veut passer à la vitesse supérieure en France

Changement de braquet pour le constructeur nippon.

L'arrivée d'un nouveau président est souvent l'occasion pour une entreprise, de se fixer de nouveaux objectifs et un nouveau cadre.

La tradition n'a donc pas failli lors d'un entretien informel accordé aux représentants de la presse sectorielle la semaine dernière dans un grand hôtel parisien, par le nouveau patron de la branche presses d'imprimerie de Mitsubishi.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Yoji Nishihara nourrit de grandes ambitions.

Ce diplômé de la prestigieuse université d'Hitotsubashi (Tokyo) âgé de 51 ans, marié et père de deux enfants, qui vient d'être nommé P-DG de MLPE se fixe comme ambition d'atteindre la troisième position sur le marché européen (France, Italie, Espagne, Europe Centrale, Portugal, Russie), hors Allemagne il est vrai, ce qui représenterait une part de marché de près de 15%.

Il semble donc que la grande discrétion qui a toujours entouré la branche imprimerie (MLPE) de la filiale française du conglomérat nippon Mitsubishi Heavy Industries ne soit donc plus de mise.

Longtemps drapée dans une culture d'ingénieurs, la société qui fut créée il y a 50 ans en exploitant des brevets de presses d'imprimerie du constructeur français Marinoni, puis en les améliorant lors de la disparition de cette dernière, semble donc décidée à changer de statut.

Pour Yoji Nishihara, le marché des presses d'imprimerie offset compte trop d'acteurs et se dirige vers une incontournable consolidation.

Avec un chiffre d'affaires de près d'un milliard de dollars pour environ 3000 collaborateurs, MLP est un acteur aussi bien présent dans le secteur de la feuille, que de la rotative ou des machines pour le cartonnage.

Et si la première ambition de la société est avant tout de se développer sur le créneau de la feuille en Europe, son nouveau président n'exclut pas de pouvoir la positionner à terme comme un acteur global, notamment avec sa gamme de rotatives labeur et presse.

A l'instar de la situation qui prévaut en Amérique du Nord. 

mlpegeorgesv_400

Martial Odéant (DG MLPE France), Masahiko Arihara (DG Mitsubishi Heavy Industries Europe) et Yoji Nishihara (PDG MLPE)

 

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...