L'industrie papetière et l'environnement : MoDo Paper

Pour rester à la pointe des technologies de protection de l'environnement, nous inscrivons notre action dans une chaîne complète allant de la forêt jusqu'au client final.

La forêt comme matière première : un arbre coupé, trois arbres plantés

Au printemps 1997, MoDo a défini de nouvelles directives pour une forêt préservée. Celles-ci répondent aux exigences du standard suédois FSC. Durant 1999, l'objectif affiché est de faire certifier les activités forestières du groupe selon le standard international ISO 14 001. Ainsi, sur le patrimoine forestier du groupe des actions précises seront menées, comme la plantation de semis, pour une régénération naturelle, ou la protection de la biodiversité des exploitations en laissant sur pied 10 arbres par ha.

D'importantes actions de formation sont également menées pour augmenter les compétences des employés et des sous-traitants engagés dans les activité de sylviculture. Ils sont tous formés dans l'optique d'une forêt écologique, et selon une philosophie claire : un arbre coupé, trois arbres plantés.

Réduire toujours plus les rejets dans l'eau, et les émissions atmosphériques

Dans chaque investissement de production réalisé par MoDo Paper, l'aspect environnemental entre en considération. Ainsi, dans l'usine d'Husum en Suède, les émissions de soufre ont été réduites de 35 % grâce à l'installation d'un nouvel atelier de cuisson et d'une nouvelle station d'évaporation.

La nouvelle station d'épuration de la papeterie de Pont Ste Maxence permettra de réduire de 90 % le niveau de DBO. La station du site d'Alizay, déjà très à la pointe, permet à la papeterie d'être l'une des plus performantes au monde en matière de rejets dans l'eau.

Optimiser notre consommation d'énergie

En réduisant sa consommation d'énergie, MoDo Paper réduit ses coûts de fabrication, mais contribue également à un respect accru de l'environnement.

La nouvelle station d'évaporation d'Husum permet ainsi de réduire de 75 % les besoins en énergie nécessaire à la production de vapeur. La Papeterie de Pont Ste Maxence a choisi le gaz naturel pour remplacer le fuel. Les émissions de soufre seront réduites de 90 %.

Le transport, maillon de la chaîne environnement

En matière de transport, notre but est de transporter la même quantité de produits en utilisant moins de ressources.

L'une de nos actions actuelles concerne les rejets de nos bateaux. En partageant une flotte de navires avec le groupe papetier et forestier SCA, nous réduisons de plus de 20 % la consommation d'énergie par tonne/kilomètre. De plus en optant pour un nouveau carburant à faible teneur en soufre, nos navires ont réduit leurs émissions de dioxyde de soufre de 60%.

La philosophie du groupe MoDo en matière d'environnement est de raisonner sur la globalité. On ne peut pas investir dans une action si ailleurs rien n'est fait pour améliorer notre impact sur l'environnement.

Le groupe MoDo respecte donc une politique environnementale dans laquelle il s'engage, pour l'ensemble de ses activités, à devenir toujours meilleur. Chaque année, nos résultats environnementaux sont rendus publiques.
D'ici l'an 2000, l'ensemble des usines MoDo Paper aura reçu la certification internationale ISO 14 001 sur l'environnement.

Repères sur l'Industrie Papetière Française (source : copacel 98)

-117 entreprises productrices de pâtes et papiers

-230 machines à papier

-146 usines en france

-25 000 salariés

-36,6 milliards de francs de chiffre d'affaires

-2,83 millions de tonnes de pâtes produite

-9,14 millions de tonnes de papiers et cartons

La France : 8 ème pays producteur de papiers et cartons -

160 kg de papier consommé par français en une année

-50 % des matières premières utilisées sont récupérés

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...