Grande première européenne pour Kodak dans les CTP

Le CTP KODAK MAGNUS VLF QUANTUM installé chez Himmer AG à Augsbourg grave 24 heures sur 24 des plaques du fait d'un chargeur automatique de palettes

Hannes EISELE, Président du Conseil de surveillance de Himmer AG, et Marcus FISCHER, CEO de la société, cherchaient depuis longtemps une solution pour automatiser le chargement des plaques directement depuis les palettes. Ce besoin s’est fait plus fort après l’acquisition de deux presses offset feuilles Roland 900 XXL de MAN Roland utilisant des plaques de 1 380 x 1 860 mm. Faute de solution automatisée correspondant aux projets de la direction de Himmer à l’été 2004, le CTP KODAK MAGNUS VLF QUANTUM a tout d’abord été équipé du système ContinuousLoad, le chargement des plaques s’effectuant toujours de manière traditionnelle.

presentation-ctp-kodak

Une première mondiale longtemps attendue

Le nouveau chargeur automatique de palettes KODAK pour le CTP KODAK MAGNUS VLF est la première solution d’Europe permettant de charger des plaques grand format directement depuis les palettes de conditionnement, de manière totalement automatique. Le chargeur automatique de palettes KODAK a été mis en service chez Himmer en juillet 2007, dans la configuration maximale à trois sections. Il peut assurer le chargement automatique de six palettes de 600 plaques numériques chacune. Résultat : la production CTP peut désormais s’étaler sur plusieurs périodes de travail sans aucune intervention de l’opérateur. Himmer AG consomme une quantité de plaques phénoménale. Le CTP KODAK MAGNUS VLF QUANTUM version X grave plus de 90 000 m² de plaques par an.

La spécialité de Himmer : l’impression de livres

L’activité de Himmer se concentre à 90 % sur l’impression de livres, essentiellement en couleur. Ce marché connaît depuis plusieurs années une réduction progressive des tirages, quels que soient les titres ou les sujets. « En écourtant les temps de calage, l’automatisation rentabilise même les plus petits volumes. Elle appuie ainsi les efforts déployés par les éditeurs pour réduire le risque commercial, l’immobilisation du capital et les stocks. Aujourd’hui, plus les tirages sont courts, mieux c’est. En pratique, nous imprimons des commandes de 1 500 copies et plus, avec une priorité aux tirages de 10 000 à 30 000 exemplaires », explique Hannes EISELE. « La production juste à temps a également un grand succès. Les manuels scolaires, par exemple, ne sont souvent approuvés par l’administration concernée que juste avant la rentrée. Autre exemple, nous avons dû imprimer un livre sur le Pape trois jours seulement après sa visite. »

L’automatisation, alliée à l’utilisation du format d’impression XXL 8 expérimenté par l’imprimeur d’Augsbourg depuis quelques années, a eu un impact considérable sur la fabrication des plaques. Marcus FISCHER commente : « Le format 8 nous procure les quelques centimètres supplémentaires dont nous avions besoin pour faire tenir 64 pages DIN A4 sur une seule feuille. Il nous permet ainsi d’optimiser la surface de plaque disponible et de varier les combinaisons : 64 pages, 2 x 32 pages ou 4 x 16 pages. »

Le chargement manuel des plaques grand format dans le CTP KODAK MAGNUS VLF QUANTUM ne constituait cependant pas une solution satisfaisante à long terme. Le chargement des plaques est, comme chacun sait, une tâche on ne peut plus fastidieuse. De plus, l’alimentation manuelle de 20 (format 8) à 50 (format 3B) plaques par heure dans le système ContinuousLoad du CTP MAGNUS VLF est une tâche physiquement très éprouvante. Par ailleurs, les dimensions hors norme des formats entraînaient un sérieux risque d’endommager les plaques pendant leur manipulation.

Chargement des plaques à huis clos

Le nouveau chargeur automatique de palettes KODAK a résolu tous ces problèmes. Après une longue réflexion, le choix de Himmer s’est porté sur la configuration maximale à trois sections.

Hannes EISELE explique : « Nous avons choisi un chargeur de palettes à trois sections de manière à disposer d’une pile de plaques active et d’une pile de réserve dans le système, aussi bien pour les plaques de format 8 que 3B, durant le poste de nuit qui se déroule sans aucune surveillance. »

L’une des conditions majeures imposées par Himmer était que les piles de plaques soient transférées au chargeur directement depuis les palettes de conditionnement. C’est précisément dans cette optique que KODAK a conçu son chargeur automatique de palettes. Une palette contenant plusieurs centaines de plaques est simplement déposée sur le séparateur prévu à cet effet, débarrassée de son emballage extérieur et amenée directement dans le compartiment du CTP par un transpalette.

« Une autre condition préalable était que le chargement automatique des plaques s’effectue sans aucun contact, une précaution destinée à éliminer le risque de rayure ou de tout autre endommagement du revêtement », précise Hannes EISELE. Les ingénieurs de Kodak ont relevé ce défi en appliquant le principe de Bernoulli. Les bords des plaques sont soulevés sans qu’il y ait aucun contact avec la pile et les plaques sont déposées sur un chariot qui les introduit dans le CTP. Chez Himmer, le chargeur automatique de plaques KODAK et le CTP KODAK MAGNUS VLF QUANTUM, piloté par le système de flux KODAK PRINERGY CONNECT, ont déjà prouvé leur efficacité pour le chargement et la gravure sans surveillance des plaques thermiques sans préchauffage KODAK ELECTRA EXCEL HRO. Le développement en ligne des plaques et leur perforation dans une unité spécialisée complètent le processus de fabrication automatique de plaques.

Une automatisation et une qualité inédites pour le CTP

Outre le haut degré d’automatisation, Himmer accorde une grande importance à la qualité des plaques produites. Marcus FISCHER est totalement convaincu par les performances exceptionnelles de la technologie de gravure à très haute résolution KODAK SQUAREspot. « Une qualité supérieure et constante – et j’insiste sur le mot constante – est essentielle pour les éditeurs de livres. Voilà pourquoi nous attachons autant d’importance à la stabilité de notre processus de fabrication de plaques. La technologie de gravure SQUAREspot est la solution qu'il nous fallait », confie le CEO. Sur ce plan, de même qu’en termes de fiabilité, le CTP KODAK MAGNUS VLF QUANTUM s’est avéré un digne successeur du CTP KODAK TRENDSETTER VLF mis en service chez Himmer au printemps 1997 – le premier CTP de ce type en Europe pour les très grands formats.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...