Rebondissement dans le divorce Roto Smeets - Quebecor World Europe

Selon notre confrère britannique PrintWeek, le néerlandais n'aurait pas abandonné son projet de rachat des activités européennes de Quebecor World.

Rejetté à 85% par les fonds d'investissement contrôlant Roto Smeets (RSDB), le principe du rapprochement entre les deux géants de l'imprimerie ne serait pas abandonné pour autant.

S'il apparaît qu'une reconsolidation du secteur des industries graphiques européennes fasse l'unanimité, le montant de la transaction prévue, près de 341 millions de dollars, aurait été le principal point d'achoppement du projet.

Le vif intérêt suscité ces derniers jours par Quebecor World auprès de repreneurs éventuels, a sans doute été de nature à faire réfléchir les actionnaires de Roto Smeets sur l'éventuelle erreur stratégique qu'ils pourraient commettre.

Toujours est-il que les semaines à venir devraient être riches en rebondissements, entre une éventuelle reprise des négociations de fusion sur de nouvelles bases ou la présentation d'offres de rachat pures et simple sur Quebecor World, de la part de fonds d'investissement voire d'acteurs comme le leader mondial de l'imprimerie, R.R. Donnelley ou le canadien Transcontinental.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Seine-et-Marne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise