Billet d'humeur : il faut de tout pour faire... un document !

De l'univers du créatif à celui du façonnier, il y a un monde... Pour fabriquer un document écrit, une quantité de métiers très techniques et très différents doivent s'entendre et travailler ensemble.

S'il est rare qu'un technicien issu d'une école de graphisme s'aventure à intervenir sur un concept marketing, nombre d'entreprises demandent à leurs chefs de produits de se substituer à des chefs de fabrication. Aujourd'hui, cette situation gêne les professionnels de la chaîne graphique qui ont de plus en plus de difficultés à exercer leurs métiers dans des conditions satisfaisantes, principalement en termes de coûts et de délais.

Savoir formuler une demande de prix

Tout commence par là et c'est souvent par là que le bât blesse. Pour pouvoir rédiger correctement une demande de devis, il faut déjà avoir un bagage technique. Un détail qui paraît sans importance pour le profane peut se révéler très onéreux ou même, dans certains cas, rendre impossible la fabrication du document telle qu'elle était prévue. Il convient donc d'être précis.

Comprendre pour pouvoir comparer les prix et les renégocier

C'est probablement en ce qui concerne la création et l'impression que l'on constate les plus gros écarts de prix. Si la première fait appel au talent du créateur qui est difficilement quantifiable de façon objective, les prix de la seconde s'appuient sur des éléments concrets. Avant de porter un jugement, il faut s'assurer que toutes les variables des devis sont identiques et analyser les écarts.

Maîtriser suffisamment la technique pour fabriquer des documents de qualité

Pour finir, il faut laisser aux différents professionnels le temps nécessaire pour bien faire leur travail. Formulée ainsi, cette idée semble un peu "bêbête". Cependant, très peu d'annonceurs respectent cet axiome, négligeant par exemple les temps de relecture ou de vérification des documents, oubliant le temps de séchage du papier après impression et faisant finalement peser sur le dernier intervenant tous les retards accumulés lors du processus de fabrication. Un effort de formation et de compréhension de part et d'autre conduiraient à travailler dans de meilleures conditions et à produire, in fine, des documents de meilleure qualité.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...