Harry Potter dit non au papier finlandais, pas assez écolo...

JK Rowling exige du papier FSC, pas du PEFC...

Où il est dit que les clients sont très souvent les moteurs des évolutions  d'un secteur d'activité.

JK Rowling, l'auteur de l'incontournable Harry Potter vient ainsi de refuser que le 7e. tome des aventures de son petit héro commercialisé à compter du 7 Mars en Finlande, soit imprimé sur du papier produit sur place par un imprimeur local.

Ce, au motif que le papier produit en Finlande ne respecte que la norme PEFC et non la FSC (fabrication d'un produit du bois dans le respect de la gestion durable des forêts).

En conséquence, il apparaît que bien qu'imprimé dans un pays comptant parmi les tous premiers producteurs mondiaux de papier, l'ouvrage nécessitera l'importation de papier FSC.

Si l'on ne se pose pas la question du CO2 engendré à l'occasion de ce transport exceptionnel que l'on ne peut qu'imaginer ferroviaire, il est toutefois à noter le retard pris par la Finlande en matière de certification FSC.

Une situation que ne peut que constater Antti Otsamo de la Fédération finlandaise des industries forestières qui a déclaré à l'AFP que «l'offre de produits FSC en Finlande est très limitée. Nous utilisons principalement le label PEFC (Programme pour la reconnaissance de systèmes de certificats forestiers), mais nous tentons de faire avancer le FSC».

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...