Avec la technologie de tramage croisé :Sublima d'Agfa, l'imprimerie RGI (77) sublime son image

Ou comment se différencier par la qualité...

"Notre politique commerciale est claire : nous avons structuré l'entreprise pour donner plus et mieux à nos clients, à des prix compétitifs. Ils apprécient la qualité, le service et la sécurité que nous leur offrons, et s'ils nous sont fidèles, c'est pour cette raison, et non pas parce que nous baissons nos prix en permanence. On peut toujours trouver moins cher, mais sait-on ce qu'on achète ?" Serge Coissin parle avec un calme empreint de modestie de son imprimerie rutilante, installée depuis à peine un an dans des locaux aménagés sur mesure. Pourtant, il aurait de bonnes raisons d'être occupé ailleurs, les presses offset tournant à plein régime dans l'atelier. 

Des "plus" pour faire la différence

Malgré cela, l'imprimerie donne une impression d'harmonie tranquille, à l'image de son P-DG. De modernisme aussi. Dans l'atelier, trônent deux énormes presses Komori 6 couleurs avec vernis acrylique, format 72 x 103 cm, le nec plus ultra de la technologie d'impression, installées en 2004. Et pour ne rien laisser au hasard en matière de qualité, elles sont équipées d'un densitomètre et d'un logiciel de rééquilibrage de l'encrage travaillant en temps réel, pour assurer une fidélité maximale avec le BAT ! Côté prépresse, deux CtP :Xcalibur 45 d'Agfa avec chargement automatique de plaques, également arrivés en 2004. Tout est en double dans cette entreprise, et tout est neuf... ou presque ! "Nous n'avons jamais laissé le matériel vieillir, en investissant à temps pour rester performants et au goût du jour", explique Serge Coissin. "Au-delà de la qualité et de la productivité, l'idée, c'est de se doter des "plus" qui font la différence sur le marché : le vernis acylique en est un, l'impression métallisée avec le procédé MetalFX en est une autre. Notre rôle est aussi d'offrir de nouvelles possibilités d'expression aux créatifs." 

Une aventure familiale réussie 

Cette vision ambitieuse du métier d'imprimeur ne date pas d'hier. Elle présidait déjà aux choix de Claude Coissin, créateur de l'entreprise en 1984. Commercial à l'origine, il est d'abord imprimeur "en chambre" avant de monter sa propre imprimerie pour répondre à l'envie de son fils Serge, tout frais émoulu de l'Ecole Estienne. La SARL devient une S.A. en 1990 et s'installe à Saint-Thibault-des-Vignes avec 4 salariés et une première machine très automatisée, une Komori 5 couleurs. En 1991, c'est l'achat d'une seconde machine. L'entreprise compte vite 13 salariés. Dès 1995, RGI se lance dans l'intégration du prépresse et du flashage, déjà avec Agfa. Le studio, baptisé PomP, démarre avec sept personnes, dans un local voisin de l'imprimerie. La même année, les premières presses robotisées Komori arrivent en France : une bonne occasion d'investir à nouveau ! Et la marche en avant se poursuit, avec la grande aventure du CtP. En 1999, les Coissin père et fils son séduits par le :Galileo, CtP de première génération d'Agfa, d'autant plus que leur solide culture prépresse leur permet de l'intégrer sans l'ombre d'un problème. En 2000, lorsque Claude Coissin prend sa retraite, Serge prend seul les commandes de l'entreprise, entouré d'une équipe solide et étoffée. L'entreprise poursuit sa croissance malgré les aléas du marché : nouvelles presses 6 couleurs en 2004, et surtout regroupement de toute l'entreprise sur un seul site de 1 500 m2, toujours dans le parc d'activités de Saint-Thibault-des-Vignes.

 

L'apport de :Sublima : la qualité pour mieux vendre

En 15 ans, Serge Coissin a noté une nette évolution de sa clientèle. :"Marie-Noëlle Kreder, était issue du monde de la communication, elle avait développé une clientèle d'agences qui a représenté jusqu'à 70 % de notre activité. Aujourd'hui, la tendance s'est inversée, comme c'est le cas sur le marché en général : nous travaillons majoritairement en direct avec des annonceurs". Parmi les clients fidèles, certains confient leurs catalogues et leurs books de collections à RGI, connaissant la capacité de l'entreprise à "sortir" un travail compliqué dans des délais courts et... avec la qualité attendue. Car c'est bien sur ce terrain que Serge Coissin veut faire la différence, et c'est pourquoi il a choisi la trame :Sublima d'Agfa, qui a fait son entrée dans l'entreprise en août 2004. ":Sublima est devenu un argument de vente essentiel pour moi, cette technologie nous a déjà fait remporter des marchés. Les connaisseurs ne s'y trompent pas : dernièrement, le responsable de fabrication d'un "grand" de la Beauté, amené par son agence, a été subjugué ! Beaucoup veulent faire des essais. Ce principe de modulation croisée donne une qualité de reproduction quasi photographique, d'autant plus que tout notre équipement en aval est au top techniquement. Nous avons d'ailleurs imprimé récemment les travaux de deux photographes de renom". Certains clients, informés, ont apprécié la différence, qui va dans le sens d'un partenariat positif. L'un des plus grands Groupe de Presse actuels, séduit, a choisi RGI pour réaliser sa plaquette groupe, jugeant la trame :Sublima idéale pour les reproductions de Unes en miniature, qui restent parfaitement lisibles. A n'en pas douter, cette nouvelle qualité de tramage représente un atout de poids pour gagner de nouveaux clients et positionner l'entreprise.

Serge Coissin en est à ce point persuadé qu'il montre dans sa nouvelle brochure des images avec et sans :Sublima, pour convaincre les sceptiques et qu'il n'a pas hésité à créer sur le site de RGI un lien vers le site Agfa, pour satisfaire les plus curieux !

Plus d'articles sur les chaînes :

Seine-et-Marne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

RGI REALISATION GRAPHIQUE IMPRESSION recrute

Actualités de l'entreprise