11 petits conseils pour réussir vos documents

De la conception à la production d'un document, voici 11 conseils et pistes à explorer pour réussir un document imprimé.

1. Prévoir toutes les précautions indispensables Anti virus, sauvegarde régulière, etc. Une grosse erreur est si vite arrivée... 2. Une "belle" publication Partez d'images irréprochables, et numérisez les avec un scanner digne de ce nom. N'hésitez pas à faire appel à des professionnels pour les photos et le scanner, les résultats seront incomparables. Préférez partir d'un original de type ekta ou photo plutôt que d'un document déjà imprimé, vous éviterez ainsi les problèmes de numérisation avec trame. La qualité du papier donne l'âme à la publication. Ne le négligez pas. Un bon professionnel peut vous montrer des centaines d'échantillons, voire même vous réaliser une maquette en blanc (c'est à dire avec du papier non imprimé). Un document imprimé en 2 couleurs par exemple sur un papier spécial peut avoir un impact qualitatif meilleur qu'un document quadrichromique sur un simple couché moderne brillant. 3. BAT C'est l'abréviation donnée au Bon à Tirer, pratique qui consiste pour le client à venir vérifier le travail chez le prestataire. Cette étape est obligatoire : après signature, le client engage sa seule responsabilité sur le contenu du document. Il suffira de le préciser à votre imprimeur. Elle seule permet de garantir 100% de satisfaction au client. De plus, c'est un moyen convivial pour découvrir qui est vraiment l'imprimeur et "sentir" sa façon de travailler. 4. Support informatique Il va servir à transmettre votre fichier au photograveur. Ces supports sont très variés : SYQUEST, ZIP, JAZ, CD-ROM, cassette DAT, magnéto-optique, voire disque dur, etc. Votre photograveur ne possède probablement pas tous les lecteurs du marché. L'interroger sur le sujet et ne pas oublier de faire une sauvegarde avant de lui transmettre vos fichiers "finaux". 5. Transmettre tous les "fichiers polices" utilisés Les polices manquantes seront substituées et occasionneront des décalages dans les textes, voire leur disparition. Ce problème est lié aux différentes versions existantes, pour les polices portant le même nom. Les polices peuvent aussi occasionner des difficultés lors d'un passage entre différentes plates-formes Mac/Windows et vice versa. Une solution universelle encore marginale est de préparer un fichier PDF... 6. Joindre une sortie imprimée Celle-ci servira pour contrôler vos films et vos épreuves. 7. Epreuves de contrôle Selon leur type (et leur prix), elles seront plus ou moins fidèles au tirage. Préférez une solution à partir des films si vous n'utilisez pas de CtP, cela vous assure la reproduction fidèle aussi bien en défonce qu'en chromie de votre document. La meilleure fidélité est obtenue avec des épreuves de type Cromalin (Attention, Cromalin est une marque dont le nom s'est généralisé, mais d'autres marques donnent des résultats semblables voire meilleurs : Agfaproof, Rainbow, etc.). D'autres solutions dites numériques telles que les imprimantes à sublimation produisent un résultat très proche de la réalité. Dans tous les cas, une interprétation est nécessaire entre l'épreuve et le tirage. Cette épreuve de contrôle vous permet d'abord de contrôler votre document avent de lancer l'impression et permet au conducteur de presse de régler la pression des couleurs pour obtenir un rendu aussi proche que votre épreuve : c'est un étalon de référence. 8. Joindre un chemin de fer Celui-ci décrit le contenu de chaque page, et permettra à votre photograveur puis à votre imprimeur de positionner les pages dans l'ordre. S'il est équipé, cela permettra même à votre photograveur de réaliser des films imposés, ce qui réduira vos coûts de calage d'impression et vous garantira une meilleure qualité. 9. Brillance Un document dont la couverture est brillante fait toujours bonne impression. Pensez donc au vernis, voire au pelliculage si votre ouvrage doit être solide. Mieux, la combinaison de vernis et de pelliculage permet de faire ressortir certaines images ou logos en conjuguant aspect mat et brillant. Un must ! 10. Reliure De la reliure de votre ouvrage va dépendre l'image de vos publications. Ainsi, certaines donneront un aspect "léger", d'autres un aspect "sérieux". Certaines résisteront au temps quoi qu'il advienne (reliure de type "dos carré cousu") et d'autres non. Votre imprimeur est à même de vous éclairer. 11. Conditionnement C'est la première chose que le client va voir en recevant le produit. Ce n'est pas un concept nouveau, mais le packaging est important. Aussi, demandez des solutions fiables et correspondant aux caractéristiques du produit et de sa distribution (routage, palette,...)
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...