Emballage : de nouveaux matériaux composites thermoformables présentés par Pagora

Fin janvier 2008, El Hadji Babacar Ly a soutenu une thèse de doctorat de Grenoble INP à l’EFPG (future Pagora). Cette thèse a été préparée dans le Laboratoire Génie des Procédés Papetiers (LGP2) sous la direction de Naceur Belgacem et Alain Dufresne, Professeurs Grenoble INP.

El Hadji Babacar Ly a présenté les résultats de ses travaux sur les « Nouveaux matériaux composites thermoformables à base de fibres de cellulose ». Cette étude s'inscrit dans le cadre de la recherche de solutions alternatives à l'utilisation des matières fossiles et à la pollution que les matériaux issus de cette filière (les emballages plastiques, par exemple) peuvent causer.

Objectif : préparer de nouveaux matériaux composites à base de matières premières issues de ressources renouvelables tels que les biopolymères. Les travaux de recherche ont porté sur l'utilisation de fibres de cellulose et de polymères thermoplastiques biodégradables. La préparation de ces matériaux composites nécessite de compatibiliser, ou de copolymériser, les fibres et la matrice.

Pour cela, l'un des constituants a fait l’objet de modifications chimiques par le biais d'agents de couplage bi-fonctionnels (dianhydrides, diisocyanates, silanes et polyoléfines fonctionnalisés). Les matériaux ont été mis en œuvre par des techniques utilisées en industries plastiques : extrusion, coulée-évaporation ou "solvent casting". La biodégradabilité et les propriétés thermomécaniques de ces matériaux, avant et après vieillissement des matériaux, ont été étudiées.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...