L’imprimerie Courand et Associés (38) franchit le pas du JDF avec Komori

Si nombre d'entreprises se montrent encore frileuses face au JDF, certaines sautent le pas avec détermination.

C'est le cas de l'imprimerie Courand et Associés à Tignieu-Jameyzieu dans l'Isère. Fondée en 1939 par le père du gérant Jean-René Courand, l'imprimerie familiale a connu une belle progression puisqu'elle compte 45 salariés, et étendra prochainement sa superficie de 1800 à 4300 m2.

Ayant acquis sa première Komori en 1995, elle a étoffé son parc avec une Lithrone LS-540 + GV et une L-440 P à retiration en 2004, puis une LS-529 + GV en 2006.

Une nouvelle LS-540 avec groupe vernisseur et K-Station assurant les interfaces


En 2007, Jean-René Courand et Dann Ramstein, DG associé en charge du management stratégique, envisagent l'achat d'une 8 couleurs pour remplacer la L-440 P. Afin de gagner en souplesse, ils optent finalement pour une seconde Lithrone LS-540 avec 5 groupes couleur et groupe vernis équipée d’un PDC-SII et dotée de l'interface JDF/CIP3.

Un choix qui ouvre à l'entreprise de nouvelles perspectives de développement : "Lorsque nous avons décidé d'investir dans cette machine, nous avions déjà le projet de passer au JDF. En fait, toutes les presses Komori avec K-Station sont prévues pour le JDF. Reste à avoir un ERP compatible avec ces flux. Notre interlocuteur Komori, Serge Louvigné, a organisé pour nous plusieurs visites d'imprimeries travaillant en JDF, en Belgique.

Nous avons vu que ce n'était pas si difficile à mettre en place, à condition d'avoir tout bordé avant, au niveau organisation et procédures. Pour mener la réflexion sur l'ERP et gérer le JDF, nous avons embauché une jeune ingénieure qui sort de l'EFPG (Ecole Française de Papeterie et des Industries Graphiques de Grenoble), la seule école en France à dispenser une formation permettant de gérer ces flux."

JDF : l'arlésienne sort de l'anonymat

Pour Courand et Associés, 2008 est l'année du pas en avant : "Tout le monde parle du JDF, mais c'est l'arlésienne. Nous, nous avons décidé de faire sa connaissance, afin de soutenir notre progression et d'améliorer notre gestion", explique Dann Ramstein. "Le JDF permet d'avoir des remontées d'informations à toutes les étapes d'un dossier, depuis la prise de commande par le commercial jusqu'à la remise au transporteur. C'est un gain de temps considérable, car il n'est plus nécessaire d'aller à la "pêche aux informations" : les techniciens disposent de toutes les données pour traiter le travail, et nous, nous pouvons savoir combien de temps ils ont passé poste par poste et vérifier si le dossier est rentable. Nous pouvons ainsi répondre au mieux à notre clientèle, avec des prix au plus près de la réalité."

Un pied après l'autre, l'imprimerie Courand et Associés entre donc résolument dans l'ère du JDF et part à la conquête de marchés jusqu’alors éloignés que ces nouvelles technologies mettent désormais à portée de main.

Créée en 1939, l’imprimerie Courant a été reprise en 1979 par Jean-René Courant. En 1990, ICA (Imprimerie Courant et Associés) lui a succédé.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Isère
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

IMPRIMERIE COURAND ET ASSOCIES recrute

Actualités de l'entreprise