La guerre des banques d'images aura bien lieu

Le duel que se livrent Corbis et Getty pour le contrôle mondial des banques d'images vient de connaître un nouveau rebondissement avec le rachat par Getty de The Image Bank à Eastman Kodak.

Si, jusqu'à ces dernières années les banques d'images n'intéressaient que les professionnels de la communication, le développement de la PAO et d'Internet ont ouvert leurs marchés au grand public et aux entreprises.

Cette évolution se manifeste aujourd'hui par la guerre sans merci que se livrent les groupes américains Getty et Corbis (Bill Gates) pour le contrôle du marché mondial des images.

En déboursant près de 180 millions de dollars pour acquérir The Image Bank, Mark Getty, petit fils du célèbre magnat américain du pétrole Paul Getty, a répondu de façon cinglante à son éternel rival, qui avait pris le contrôle de l'agence française Sygma au début de l'été, pour un montant non divulgué.

Par ce rachat, le Groupe Getty enrichit son fonds documentaire de près de 30 millions d'images fixes et 15 000 heures d'images animées. Disposant désormais de 60 millions d'images fixes et de plus de 30 000 heures de films, il devance nettement Corbis qui aligne lui 25 millions d'images fixes.

Dans cette bataille de géants à laquelle le groupe français Lagardère semble vouloir prendre part, son intérêt pour l'agence Gamma étant à peine voilé, Corbis aligne un joker de taille à l'heure du multimédia : près de 2.1 millions d'images déjà disponibles sur Internet, quand son concurrent en aligne 1,2 millions.

Après la guerre financière à laquelle on assiste régulièrement pour le contrôle du marché de l'image, il est fort à parier qu'une guérilla sans merci mais plus feutrée est déjà en train de se jouer dans la scannérisation. Un simple changement de champs de bataille somme toute !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...