Buhrs livre son millième système de mise sous papier / film à La Redoute

La société livrera au mois de mai son millième système, une Buhrs 4000, à la DIAM, la division logistique de La Redoute.

La DIAM s’occupe entre autres du routage de REDCATS, un groupe de ventes par correspondance disposant de 14 millions de clients en France.

Avec cette commande, la DIAM recevra son quatrième système de mise sous papier / film Buhrs. La série Buhrs 4000 est reconnue pour sa grande souplesse d’emploi, permettant ainsi d’offrir une productivité accrue pour les utilisateurs. Le changement d’une production à l’autre est réalisé en cours de fonctionnement, grâce aux margeurs synchronisés automatiquement avec la chaîne d’assemblage du système et mis en œuvre automatiquement en fonction des informations issues de la base de données Buhrs System Controller.
 
Buhrs peut se féliciter de sa longue expérience et de son esprit innovateur dans le domaine de la mise sous papier et mise sous film. Il y a cinq décennies, l’entreprise célébrait son cinquantième anniversaire en introduisant sa mise sous bande Zaandam 1.

Buhrs est devenu beaucoup plus actif dans le domaine le la mise sous film en 1986, quand la compagnie dévoila son premier système, Polywrap, à la Drupa. Ce développement a été suivi par le lancement du système Envelopper en 1991, le premier système adapté à la mise sous papier. En 1994, la MTR, le premier système mécatronique du marché qui était entièrement servo-contrôlé, a été développée en partenariat avec deux universités hollandaises.

Les plateformes des systèmes actuellement offerts par Buhrs ont été introduites en 2001 et 2002. « Aujourd’hui notre large gamme de produits nous permet de répondre aux demandes des sociétés de routage de petite ou grande taille, ainsi que toute compagnie qui se spécialise dans la distribution de produits. Nous sommes donc idéalement positionnés afin de continuer notre croissance soutenue, » commente Adrian van der Klooster, Président de Buhrs.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...