Photo : La Digigraphie fait son festival avec Jazz à Saint-Germain-des-Près

A l’occasion de la huitième édition du festival Jazz à Saint-Germain-des-Près 5 auteurs exposent leurs œuvres en Digigraphie.

Pascal Bouclier, Jérémy Charbaut, Alain Cotte et Vincent Kowalski révèlent la magie du Jazz  du 1er au 31 mai au café des éditeurs. Patricia de Gorostarzu s’expose à l’Alcazar du 6 au 23 mai.
 
Le prestigieux label d’Epson s’associe au festival Jazz à Saint-Germain-des-Près lors de la huitième édition de cet événement. Les manifestations musicales seront accompagnées d’une exposition et de la vente de photographies certifiées en Digigraphie® de manière à rendre accessible l’art de la photographie professionnelle.
 
Sur les lieux mythiques du jazz, ce festival de renom s’adresse à un public averti. Cet événement culturel de grande qualité donne la possibilité au spectateur de découvrir des jeunes musiciens du jazz parisien et, en plus du spectacle, d’acquérir des œuvres photographiques en noir et blanc ou en couleur, inspirées de l’actualité musicale.

 

Pascal Bouclier

Pascal Bouclier transpose dans ses oeuvres sa recherche de cohérence entre l’univers de la musique et celui de la photographie. L’envie d’être sur la scène transperce les photographies pour se figer dans des éclats de lumière et de couleurs. Le son du jazz est exprimé à travers des prises de vue dynamiques des musiciens et des mouvements capturés dans leur ferveur. 
 
 
 Jérémy Charbaut
 
La magie du jazz ressort des trois clichés de Jérémy Charbaut qui, par son attitude engagée tend à reproduire la réalité de ses rencontres sur les supports photographiques. L’auteur cherche son inspiration dans les ambiances du quotidien des musiciens. Les différentes manières de penser la musique et ses moyens d’expression sont illustrées dans chacune des trois œuvres exposées lors du Festival pour emmener le public vers une méditation contemplative de l’objet musical.
 
 
 Alain Cotte
 
Après 50 ans d’observation des plus grands artistes du jazz, Alain Cotte retranscrit les émotions nées de la manière déchirante de vivre le monde par la musique dans ses photographies-portraits. Le saxophone et la trompette deviennent l’incarnation des émotions intimes universelles de l’humanité immortalisées sur les supports Digigraphiques.
 
 
 Vincent Kowalski
 
Vincent Kowalski, pour sa part, est un photographe indépendant dont l’expérience insolite de jazz à Istanbul a fait objet d’une première exposition en 2002. Il continue d’immortaliser les voix et les sons sur un registre photographique qui transcende les limites de la réalité visuelle et entre dans l’univers l’intuitif.
 

 

Patricia de Gorostarzu

Dans le cadre de l’huitième édition du festival Jazz à Saint-Germain-des-Près, Patricia de Gorostarzu organise son exposition « D’Est en Ouest : Route 66 » à l’Alcazar du 6 au 23 mai 2008. les œuvres proposées pendant cet événement sont le fruit de sa traversée des Etats-Unis en l’an 2000 par la route 66.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...