L'imprimerie Quebecor Blois (41) va fermer ses portes

Le nouveau propriétaire du groupe lance son plan de restructuration.

Il n'aura pas fallu longtemps au nouveau propriétaire de Quebecor Europe, le fonds d'investissement néerlandais HHBV, pour lancer la réorganisation de ses unités de production.

Car d'unités de production, HHBV ne va pas manquer entre les reprises du pôle européen du canadien Quebecor, du néerlandais Roto Smeets (RSDB) et du français Maury.

Comptant parmi les tous premiers groupes européens d'imprimerie, la nouvelle entité dispose de facto  d'usines particulièrement redondantes, notamment en France ou les chevauchements entre les unités ex Quebecor et Maury sont importants. Souvent d'ailleurs au détriment de Quebecor, du fait de la modernité des usines de Maury.

Ce, dans une situation de marché difficile, marquée par une surcapacité de production de près de 25%...

Dans ce contexte, l'annonce verbale faite aux salariés de l'imprimerie Quebecor Blois de la prochaine fermeture de leur site, relayée par notre confrère la Nouvelle République, ne surprendra pas les experts du secteur.

Cette annonce, qui devrait être confirmée le 10 Juillet, devrait déboucher sur la suppression de 150 emplois, dont 120 CDI.

Autre unité visée semble t-il, Quebecor la Loupe, qui bien qu'ayant récemment reçu une nouvelle rotative en provenance de l'unité britannique de Quebecor, Corby, fermée il y a un an, ne serait plus assez performante dans le nouvel ensemble industriel du groupe HHBV.

Des décisions sans doute très difficiles à prendre pour la direction du nouveau groupe, mais qui préfigurent à n'en pas douter, une nouvelle étape de la consolidation du secteur graphique français mais aussi européen.

Plus d'articles sur les chaînes :

Loir-et-Cher
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise