Livre : Graphisme en France 2008-2009

Comme pour chaque numéro de Graphisme en France, un calendrier annonce les principaux événements liés au graphisme, organisés en France en 2008-2009. Un calendrier rétrospectif des événements ayant eu lieu au premier semestre 2008, des informations sur les aides et allocations ainsi qu'une liste de publications complètent le document.

Graphisme en France 2008-2009 propose : « Apprendre et désapprendre », un texte sur l'enseignement du graphisme confié à Catherine de Smet, docteur en histoire de l’art et spécialiste de ce domaine. L'auteur fait le point en considérant la place des écoles d’art françaises parmi les différentes formations spécialisées proposées dans l’Hexagone, aussi bien que dans un contexte international. Un bref aperçu historique vient éclairer la situation présente. Les images choisies pour illustrer le dossier, réalisées par des étudiants, témoignent de la vitalité des écoles et de la qualité du travail des enseignants et des directeurs.

La conception graphique, confiée chaque année à un graphiste différent, a été réalisée pour cette édition par Anne Denastas et Myriam Barchechat, jeunes graphistes indépendantes diplômées de l'école nationale supérieure des arts décoratifs de Paris.

Depuis 15 ans, Graphisme en France est un outil pédagogique destiné aux professionnels, aux enseignants et aux étudiants comme au plus large public. Il s’agit de proposer des repères significatifs, de manière à favoriser les rencontres avec les différents acteurs de la diffusion du graphisme et à contribuer ainsi au développement d'une authentique culture graphique.

Graphisme en France 2008-2009 est publié par le Centre national des arts plastiques est un établissement public, sous tutelle du Ministère de la culture et de la communication, dont la mission est « de soutenir et promouvoir la création contemporaine » dans tous les domaines liés aux arts visuels : peinture, sculpture, photographie, installation, vidéo, multimédia, design, etc. Créé en 1982, il a vu ses missions renforcées en 2002 pour accompagner la réforme de la politique culturelle de l'État et devenir l'opérateur de son action dans le domaine de l'art contemporain, à une échelle nationale et mettre en oeuvre des actions de formation du public et des professionnels de son domaine d'activité. Par ses différentes actions, le Centre national des arts plastiques souhaite promouvoir la place de la création contemporaine dans la société en favorisant notamment les croisements entre les sphères artistiques et économiques.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...