Arctic Paper acquiert une usine à papier en Allemagne

Le papetier suédois, dont la politique environnementale est régulièrement citée en exemple, confirme son dynamisme.

Arctic Paper, producteur européen majeur dans le domaine des papiers fins destinés à l'imprimerie, vient d'acquérir l’usine de Mochenwangen Papier GmbH.

L’ensemble des documents juridiques a été remis à la commission de la concurrence allemande (le Bundeskartell) pour approbation.

Mochenwangen Papier dispose d'une capacité de production annuelle de 115.000 T de papiers fins, destinée prioritairement à l’industrie du livre et de l’édition. C’est l’une des usines leader en Europe dans le segment des papiers avec bois. Cette production vient compléter les gammes actuelles des usines d’Arctic Paper.

« Nous étions intéressés par l’acquisition de Mochenwangen depuis un certain temps déjà et avons maintenant conclu un accord avec les anciens actionnaires. Grâce à cet achat, nous élargissons notre gamme de papier et renforçons notre palette de marques fortes. Notre service clients en sera ainsi encore amélioré », commente Olle Grundberg, CEO d’Arctic Paper.

« Arctic Paper a bénéficié d’une croissance interne ces dernières années. Notre stratégie est de continuer de croître aussi bien en interne qu’en externe, donc, soit par des réorganisations suite à des acquisitions, soit par un développement interne.»

Le vendeur est la holding allemande Golzern, propriétaire de Mochenwangen GmbH depuis 2002.

« Je suis très heureux de cet accord avec Arctic Paper. Mochenwangen gagne un nouvel actionnaire, long terme, compétent, qui continuera le programme d’investissements déjà en place dans l’usine », dit Stephan Schröter, actionnaire de Golzern Holding.

Mochenwangen Papier est situé dans le sud de l’Allemagne dans le Land du Baden-Würtemberg, proche de zones forestières importantes. L’usine compte 190 employés et produit des papiers de qualité reconnue, sous la marque Pamo. Environ 60 % de la production est commercialisée sur le marché allemand. Les autres grands marchés sont l’Italie, la France et le Royaume Uni.

Mochenwangen Papier dispose aujourd’hui de trois machines à papier. Arctic Paper a l’objectif d’entretenir le travail de productivité et de modernisation en cours, afin d’augmenter la production des papiers pour l’édition.

« Nous développerons aussi l’organisation des ventes de Mochenwangen qui intégrera la nôtre. Nous sommes convaincus du grand potentiel d’augmentation de l’exportation pour cette usine, en nous appuyant sur le réseau commercial existant d’Arctic Paper », continue Olle Grundberg.

Mochenwangen et Arctic Paper sont engagés également dans le développement durable et le respect de l’environnement. L’utilisation de pâtes certifiées FSC est prioritaire dans les deux sociétés. Cette certification est un label international garantissant la production des pâtes à partir de bois émanant de forêts gérées de manière pérenne.

« L’acquisition de Mochenwangen tombe au moment idéal. Le secteur a connu sept à huit années de temps difficiles et la profitabilité est encore faible. Mais il y a des points positifs. Nous avons pu appliquer des augmentions de prix et l’équilibre entre l’offre et la demande commence à s’améliorer depuis la fermeture de plusieurs unités de production européennes », confirme Olle Grundberg.

Arctic Paper détient déjà deux usines suédoises : Arctic Paper Munkedals AB et Arctic Paper Håfreströms AB, ainsi qu’une usine polonaise : Arctic Paper Kostrzyn S.A.

A l’issue de l’acquisition de Mochenwangen Papier, Arctic Paper disposera d'une capacité de production totale annuelle de 700 000 tonnes.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...