Plan de sauvegarde réussi pour l'imprimerie Lefrancq (49)

Une bonne nouvelle des Pays de la Loire !

Située a Candé, cette imprimerie réputée avait du demander l'ouverture d'une procédure de sauvegarde le 18 juillet 2007 au tribunal de commerce d’Angers, suite à un investissement malheureux de plus de 2.4 millions d’euros : une rotative d'imprimerie acquise en 2005 et qui n’a jamais fonctionné correctement, mettant à mal la rentabilité et la trésorerie de la société.
 
Le 18 juillet dernier, ce même tribunal a levé la procédure, reflétant un retour à la normale qui fait plaisir à voir.

Cette année de sauvegarde, qui a vu la mobilisation de l'ensemble des collaborateurs de l'entreprise, a permis à l'imprimerie Lefrancq de sortir renforcée de cette épreuve, consolidant ses compétences sur ses métiers traditionnels : étiquettes sèches et adhésives pour les métiers de l’agroalimentaire, notices et étuis pliants pour les métiers de la santé et de la beauté. L'entreprise s'est ainsi réorganisée, modernisant son outil de production (acquisition d'une  presse offset feuille 10 couleurs KBA en 70x102) ainsi que son flux.

Cette procédure semble, par ailleurs, avoir été bien comprise par les collaborateurs de l'imprimerie, près de 125 personnes, par ses fournisseurs et par ses clients, avec comme preuve de leur confiance un chiffre d'affaires 2008 qui devrait se maintenir au niveau de celui de 2007, soit 16.5 millions d'euros.

 

lefrancq a Candé
L'imprimerie Lefrancq - Candé (49)

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Maine-et-Loire
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise