Liquidation du papetier Matussière et Forest : la déclaration de la CGT

GraphiLine rediffuse in extenso, le communiqué de la Filpac CGT sur cette liquidation.

Matussière et Forest liquidé !
Tous les patrons coupables !



Matussière et Forest vient d’être liquidé. Ce groupe a été joué en Bourse, puis massacré par des propriétaires avides de dividendes et de retour sur investissements.

600 emplois vont disparaître de notre pays et du paysage papetier. Qu’importe aux propriétaires, Matussière et Forest. Ils en ont fait, des coups tordus de par le passé, ceux de Rambervillers s’en souviennent. Des papetiers ? Des producteurs de plan sociaux, de licenciements  et de mépris  des efforts des salariés.

Depuis plusieurs années, les salariés et les délégués du groupe avaient alerté : la direction nous mène à la catastrophe. Mais l’arrogance de cette direction, tellement fière d’elle-même, de son destin et ses décisions a fait le reste. Quelle faillite, quel gâchis. Et les emplois des salariés, là-dedans ?

Bien entendu, le fond d’investissements, un nommé « Matlin Paterson », lui, ne perd rien après avoir vendu les centrales hydro-électriques du groupe. Cette vente, justement, pour laquelle les dirigeants du groupe s’étaient engagés devant le préfet de l’Isère à investir dans du matériel productif… Cet investissement, on l’aura compris, n’a jamais été effectué.

Les salariés sont, de façon automatique, toujours et par définition les sacrifiés dans ce genre de situation. Les patrons papetiers ne font pas dans le social. Et se retrouver au chômage c’est courir un vrai risque de chute sociale.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...