Papier : restructurations en cascades, dans le secteur papetier

Le secteur français du papier en crise.

Le

Alors que l'industrie du papier n'a jamais autant investi en matière de développement durable et que les filières de recyclage n'ont jamais aussi bien fonctionné, le secteur se voit rattrapé par le ralentissement économique et les incantations écologiennes de certaines ONG, dont l'objectif est clairement de culpabiliser le recours au support imprimé afin d'en détourner les annonceurs.

Si ces dernières font ainsi le jeu de puissants lobbies médiatiques en mal de rentrées publicitaires, le recours à des images aussi puériles que "combien d'arbres coupés pour cet imprimé", passe totalement sous silence le fait qu'un arbre replanté par un papetier (ce qui correspond à la situation en Europe) absorbe énormément de CO2, avant d'être transformé en papier, etc.

Dans ce concert de désinformation qui ne fait que pointer du doigt la trop grande atomisation des organisations professionnelles de la filière bois-papier-carton-imprimerie-communication, incapable de communiquer de concert sur sa démarche environnementale, force est de constater que le secteur souffre : cette semaine, deux nouveaux plans sociaux devraient faire la Une de l'actualité papetière, avec la suppression d'une centaine d'emplois au sein de la filiale française du groupe papetier canadien Cascades, et 50 postes supprimés chez Arjo-Wiggins.

 

 

 

 

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Photos
Voir les 357 photos
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO