L'imprimerie Starprint se concentre sur le livre photo

Elle vient de commander une seconde presse numérique Kodak Nexpress.

Implantée à Perpignan, l’imprimerie Starprint s’est engagée depuis 2006 dans un vaste plan de modernisation visant à relever les défis du XXI siècle.

Déjà équipée d’une presse KODAK NEXPRESS 2100, l’entreprise s’est enrichie d’une seconde machine et d’un logiciel de photo personnalisé KODAK NEXPRESS. A l’étroit dans ses anciens locaux, l’imprimerie Starprint a également fait construire un site de 1200 m2 spécialement conçu pour  travailler dans des conditions optimales. Jouissant d’une solide réputation sur les marchés des produits publicitaires en petit et moyen format, allant jusqu’à 2 000 exemplaires, Starprint officie auprès d’une clientèle nationale composée d’imprimeurs offset.

Le partenariat entre Starprint et Kodak débute en 2006, lorsque les deux associés Lylian Alba et Hervé de Cruz, à l’origine de la création de la société, décident d’investir dans une presse numérique de production. Ils procèdent alors à une analyse comparative du marché étudiant minutieusement chaque système disponible. Il ressort très vite que la Nexpress tire son épingle du jeu en alliant qualité, productivité et fiabilité.

Pour ces deux entrepreneurs, elle est la presse numérique de production la plus compétitive de sa catégorie. Quelques mois après la signature du contrat de vente, Starprint accueille une 2100, une presse numérique capable d’imprimer cinq couleurs, dans une qualité équivalente à l’offset. Un an plus tard, l’arrivée en fin de location d’une vieille presse numérique incite alors la jeune société à renouveler l’exercice.

« Une seule machine ne suffisait pas à traiter 100% de la production et à garantir des délais extrêmement courts », se souvient Hervé de Cruz.

Satisfait de sa première presse Kodak, l’entreprise décide de renouveler sa confiance envers dans le constructeur américain, en orientant son investissement vers l’acquisition de la presse S3000, le dernier modèle de la gamme, le plus puissant aussi.

« Nous voulions disposer des mêmes performances en termes de qualité, de technique et de maintenance sur les deux machines. Les opérateurs déjà formés sur ce matériel étaient directement opérationnels contribuant ainsi à la prise rapide de la machine. Très vite, nous avons pu sortir les premières feuilles. L’installation de la presse NEXPRESS S3000 sur le nouveau site s’est  parfaitement bien déroulée tout comme le déménagement de la 2100, mise à niveau d’un modèle 2500 », explique Hervé de Cruz qui se félicite de son choix.

La presse Nexpress S3000 est capable d’imprimer en cinq couleurs à une vitesse de 3 000 feuilles à l’heure, se plaçant ainsi comme la machine la plus rapide de sa catégorie. Après l’impression, il est possible d’ajouter un vernis brillant intégral ou sélectif pour protéger la surface de la page et donner un aspect très attrayant. Dotée d’un niveau de modularité sans précédent, cette presse est équipée d’options de frontal très souple, d’accessoires d’entrée-sortie et de possibilités de mise à niveau sur site. Ces atouts permettent à Starprint d’augmenter ses volumes d’impression et d’élargir sa clientèle.

Parallèlement à son investissement matériel, l’imprimerie Starprint, désireuse d’élargir ses marchés, s’est équipée du logiciel de livres photos KODAK NEXPRESS, lui permettant à l’aide d’un site Internet de développer une activité de vente en ligne.

"Aujourd’hui, il ne faut plus se contenter de faire uniquement de l’impression mais proposer des solutions globales de communication. L’avenir passe par une stratégie cross média faisant naître des interactions et des synergies entre les moyens de communication" conclut Hervé de Cruz.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...