Konica Minolta change de patron sur fond d'effondrement des résultats

La société nippone en difficulté.

Après Hitachi et Nec, c'est au tour du groupe japonais Konica Minolta de faire face à de grosses difficultés.

A l'occasion de la publication de ses résultats trimestriels, la société d'optique et de bureautique a indiqué qu'elle anticipait désormais un résultat annuel en chute de 75%, à 17 milliards de yens (144 millions d'euros) par rapport à ses prévisions initiales (42 milliards).

A l'instar d'autres groupe nippons, la société Konica Minolta semble ne pas avoir anticipé la chute brutale du marché japonais mais également de ses exportations qui représentent près de 70% de son chiffre d'affaires. Des exportations notamment pénalisées par l'appréciation du yen par rapport au dollar.

Photocopieur-Konica-Minolta
Photocopieur Konica Minolta

Première conséquence directe de cette situation, le président de la société, Yoshikatsu Ota, vient de quitter ses fonctions pour le poste honorifique de président du conseil d'administration, remplacé dans ses fonctions de CEO par Masatoshi Matsuzaki.

A l'heure actuelle, aucun plan de restructuration ou de réduction des coûts n'a été annoncé, tant au Japon qu'en Europe. Une mission qui incombera sans doute au nouvel exécutif de la société.

Une situation dont il faura observer les conséquences concrètes dans le domaine des industries graphiques et l'imprimerie - notamment en matière de SAV - où Konica Minolta a pris de grosses parts de marché ces derniers mois, suite à la mise en oeuvre d'une politique commerciale particulièrement agressive.

Autre domaine d'interrogation, les conséquences de ces difficultés sur la prise de contrôle d'Océ.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...