EFI à l'affût, malgré des pertes trimestrielles

La société américaine reste confiante.

Dans un entretien téléphonique accordé en fin de semaine dernière à quelques journalistes de la presse spécialisée européenne, Guy Gecht, CEO d'EFI (Electronic for Imaging), a commenté les résultats financiers du 4e. trimestre de l'exercice 2008 de sa société et indiqué les grands axes vers lesquels se dirigerait EFI dans les mois à venir.

Sur cette période, la société a réalisé un chiffre d'affaires de 135 millions de dollars, en recul de 11% pour une perte de 4.6 millions. Sur l'ensemble de l'exercice, le chiffre d'affaires se situe à 560 millons (-10% vs 2007) pour une perte de 21 millions, la société disposant d'un trésor de guerre de près de 300 millions de dollars, provenant pour partie de la vente de patrimoine immobilier inutilisé (pour 137 millions).

Guy-Gecht-EFI
Guy Gecht, CEO d'EFI

Dans ce contexte, Guy Gecht reste confiant, indiquant que sa société restait à l'affût d'opportunités intéressantes en matière de croissance externe, renforçait son plan de développement produit tout en se réservant la possibilité de mettre en place un plan de rachat d'actions.

Parmi les axes de développement prioritaires de la société, le domaine de l'impression UV, en croissance de 25% chez EFI sur le dernier trimestre  confirme sa bonne forme, tout comme les solutions de GPAO (+20%) qui seront commercialisées en Allemagne et en Grande-Bretagne dans les mois à venir.

En avant première, Guy Gecht nous a en outre annoncé la commercialisation d'une toute nouvelle gamme d'encres UV qui devrait faire date, concluant que l'année 2009 serait sans doute bien moins pire que ce que les analystes pouvaient en annoncer.

 

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...