SEYBOLD SAN FRANCISCO : Les grandes tendances confirmées

Difficile d'être surpris par la dernière édition du Seybold. Les grandes tendances d'avant la Drupa – Internet, PDF et impressions de données variables – ont été confirmées.

Le dernier Seybold a plutôt joué un rôle de juge de paix discret, cette année. Il a sagement confirmé des tendances perçues depuis plusieurs mois ici même en Europe. Tout d'abord, les collaborations entrevues notamment à l'occasion de la Drupa entre fournisseurs de solutions autour d'Internet. Le commerce mais aussi la production en ligne entrent peu à peu dans les mœurs. Les bonnes habitudes se prennent. Des solutions apparaissent à l'occasion de partenariats. Elles permettront de rapprocher le donneur d'ordre de son imprimeur, un site de production d'un autre site de production, un collaborateur éloigné d'un autre de plusieurs centaines voire de plusieurs milliers de kilomètres. Cette délocalisation des postes de travail permet, par exemple, de passer commande ou de lancer une imposition à distance. Le rendez-vous de San Francisco a également confirmé PDF comme le nouveau grand standard de format de page. PDF était partout, sur tous les stands du Seybold, dans toutes les discussions. Si vous faisiez de la résistance, si vous ne vouliez pas entendre parler de PDF, il est grand temps d'être pragmatique et de rendre les armes ! Enfin, l'impression de données variables a poursuivi à l'ombre du Golden Gate une évolution logique, compassée, sans surprise aucune mais à présent inéluctable.

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...