Proposition de rachat du groupe de presse Metro

La société affectée par le recul publicitaire.

La société suédoise Kinnevik Investment AB, qui contrôle près de 41% du capital du groupe de presse gratuite Metro International et qui est détenue par la famille Stenbek, aurait reçu une proposition de rachat de ses parts.

A l'heure actuelle, il n'est pas encore sûr que cette offre informelle et non identifiée débouche sur une offre ferme.

Présent dans 20 pays, le quotidien d'information Metro, qui revendique une lectorat de près de 18 millions de personnes, a été très affecté par la baisse du marché publicitaire depuis l'automne et envisagerait la cession de parts pour renflouer son exploitation et réduire le service de sa dette.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...