Signature d'un accord déragatoire relatif aux délais de paiement pour les consommables d'imprimerie

Une mesure rendue indispensable par le contexte économique.

Le SIPG (Syndicat National des Fournisseurs d’Equipements pour les Industries Papetières et Graphiques) et l’UNIC (Union Nationale de l’Imprimerie et de la Communication) ont signé, le 27 février, un accord interprofessionnel dérogatoire s’inscrivant dans l’article 21 de la loi LME portant notamment sur la réduction des délais de paiement.

Compte tenu de la situation économique du secteur et de la sous-capitalisation de celui-ci, l’organisation professionnelle représentative des fournisseurs de matériel et de consommables d’une part, et l’organisation professionnelle représentative de l’imprimerie et des industries graphiques d’autre part, se sont rapprochées pour prendre en compte cette spécificité et programmer dans le temps une réduction progressive des délais de paiement alors que l’application immédiate de ceux inscrits dans la loi, aurait créé de graves problèmes pour certaines entreprises dont la trésorerie est particulièrement tendue.

Au-delà de l’encadrement des délais de paiement, cet accord s’inscrit dans le renforcement d’un partenariat de filière aujourd’hui indispensable pour relever l’ensemble des défis liés à la compétitivité de la filière et lancer des initiatives visant à réhabiliter l’image de l’imprimé en rétablissant quelques vérités sur ce support incontournable dont l’éco-responsabilité doit être valorisée auprès du grand public.

Cet accord, qui porte sur les consommables (chimie pré-presse et impression, additifs de mouillage, produits laveurs automatiques, lavage UV, blanchets, films, plaques et supports jet d’encre, consommables pour le pré-presse, l’impression et le post-presse, colles et vernis), a été soumis à la DGCCRF pour instruction et extension comme le prévoit le dispositif issu de la loi LME.  

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...